Foire aux questions

1. Quelle est la différence entre la prévalence comparative (normalisée selon l'âge) et la prévalence nationale (brute), et quand utiliser laquelle?

La prévalence nationale (brute) représente le pourcentage de la population atteinte du diabète dans chaque pays. Elle est appropriée pour évaluer le fardeau que représente le diabète dans chaque pays.

La prévalence comparative (normalisée selon l'âge) est calculée en supposant que tous les pays présentent la même pyramide des âges. Ceci permet de réduire les écarts de prévalence dus à des pyramides des âges différentes. Elle est appropriée pour comparer différents pays entre eux mais ne doit pas être utilisée pour un pays ou une région pris à part.

2. Le tableau récapitulatif ne s'affiche pas correctement et je ne parviens pas à trouver l'information que je recherche.

Téléchargez le tableau récapitulatif au format excel disponible dans la section téléchargement

3. D'où viennent les chiffres de prévalence et comment sont-ils estimés?

Pour comprendre d'où proviennent les estimations de prévalence et comment celles-ci sont calculées, reportez-vous à la méthodologie décrite dans l'appendice (p 89-99) du document d'information ci-après: le diabète et l'intolérance au glucose. Pour voir quelles études ont été utilisées pour chaque pays, consultez les tableaux indiquant les sources; lesquels sont disponibles dans le document d'information (Africa: Table 11, page 37; Europe: Table 16, page 47; Middle East and North Africa: Table 21, page 54; North America and Caribbean: Table 26, page 59; South and Central America: Table 31, page 64; South-East Asia: Table 36, page 69; Western Pacific: Table 41, page 78). Notez que le document d'information est uniquement disponible en anglais

4. Y a't-il une procédure à suivre pour utiliser et reproduire vos données ou graphiques?

Si vous souhaitez reproduire des données ou graphiques provenant de l'Atlas du diabète, veuillez remplir le formulaire de demande de droit d'auteur disponible dans la section téléchargement. Vous trouverez également un document décrivant les conditions de reproduction et de traduction des publications éditées par la FID.

5. Pourquoi n'avez-vous pas de données sur le diabète de type 1 au sein de la population adulte?

Pour la plupart des pays à faible revenu peu de personnes atteintes du diabète de type 1 atteignent l'âge adulte, son taux de prévalence est dès lors proche de 0%. Dans les pays à revenu élevé, environ 5% à 10% des personnes atteintes du diabète souffrent du type 1, les autres étant atteintes du type 2. Pour mieux comprendre pourquoi les données sur le diabète de type 1 ne sont disponibles que pour les jeunes (et non pour la population adulte), veuillez consulter le document d'information suivant(P3): Le diabète chez les jeunes. Notez que le document d'information est uniquement disponible en anglais.

6. Pourquoi l'Atlas du diabète se réfère-t-il uniquement au groupe constitué par la tranche d'âge 20-79 ans?

Parce que c'est le groupe d'âge visé par la plupart des études. Pour la plupart des pays, il n'existe que peu ou pas de données sur la prévalence des personnes atteintes de diabète en dessous de 20 ans ou de plus de 80 ans. Les études de prévalence n'incluent habituellement que des âges correspondant à cette tranche. Par ailleurs, la limite supérieure de la tranche est souvent ouverte, par exemple, 65 ans et plus.

7. Les chiffres de l'intolérance au glucose provenant de l'Atlas du diabète de la FID sont-ils comparables aux données sur le pré-diabète? Ils semblent être moins important.

Le pré-diabète fait référence à une combinaison de l'intolérance au glucose et de l'hyperglycémie à jeun, les données sur l'intolérance au glucose seront par conséquent moins importantes que le estimations portant sur le pré-diabète.

8. Qui est l'éditeur de l'Atlas sur le diabète de la FID?

L'éditeur de l'Atlas du diabète de la FID est la Fédération Internationale du Diabète. Pour plus de détails concernant les collaborateurs et l'équipe de rédaction, reportez-vous à la page des remerciements.

9. Pourquoi certains pays présentant des estimations de la prévalence du diabète très élevées n'apparaissent-ils pas dans le classement mondial des 10 prévalences du diabète les plus élevées? (Tableau 2.1)

Ce classement ne reprend que des pays où des enquêtes sur base de tests de glycémie ont été réalisées. Ceci explique que certains pays, malgré leur prévalence du diabète très élevée, ne soient pas repris étant donné qu'aucune enquête n'y a été réalisée. Dans ces cas là les données ont été extrapolées à partir de celles d'un pays tiers.

10. Où puis-je trouver des estimations de la prévalence du diabète de ype 2 ? Je ne parviens pas à trouver des estimations pour le diabète du type 2.

Les estimations de prévalence concernent toutes les personnes atteintes du diabète âgées de 20 à 79 ans. La plupart des études de prévalence ne publient que des données sur le diabète total et non sur ses différents types, ainsi on ne peut déterminer les prévalences séparément pour chaque type.

Dans la plupart des pays, environ 90% des personnes atteintes de diabète sont de type 2, quand bien même cela varie d'un pays à l'autre. Dans les pays plus pauvres, l'espérance de vie des personnes atteintes du diabète de type 1 est plus courte, et l' incidence peut être plus faible, la proportion d'adultes atteints de diabète de type 2 est par conséquent généralement supérieure à 90%. Reportez-vous à la question 5 afin de mieux comprendre pourquoi nous n'avons pas des données sur les personnes atteintes diabète de type 1 au sein de la population adulte.