UN BESOIN URGENT: LA PREVENTION ET LA GESTION DU DIABETE

LE MESSAGE CLE

Il est urgent pour les gouvernements de relever le défi de traduire les initiatives de prévention en programmes abordables et réalisables afin d’inverser la tendance de l’épidémie du diabète. En même temps, des investissements doivent être fait dans les soins et la gestion du diabète, ceci incluant l’éducation au diabète, afin de s’assurer que les millions de personnes atteintes du diabète puissent mener une vie remplie et productive.

Une proportion substantielle du diabète de type 2 peut faire l’objet de prévention ce qui n’est pas encore le cas du diabète de type 1 qui reste encore dans le domaine de la recherche. Cette section se penche sur les évidences qui confirment qu’il existe des mesures effectives pour prévenir ou retarder l’apparition du diabète de type 2. De telles mesures incluent un soutien aux changements de comportement visant à réduire le surpoids, un encouragement à plus d’activité physique et à la prise de certains médicaments visant à baisser le taux de glucose. Cette section relève le défi de traduire les preuves provenant d’études et recherches bien documentées en initiatives réalisables et abordables, que ce soit dans des parties plus riches ou plus pauvres du monde. Il est évident que ce que nous avons besoin ne sont pas seulement des initiatives pour identifier les personnes à risque (de développer un diabète de type 2) pour qui des mesures appropriées peuvent être fournies, mais aussi des mesures qui diminueront le risque parmi la population entière. Les mesures dédiées à toute la population devront inclure des approches visant à promouvoir une plus grande activité physique et de meilleures habitudes alimentaires. De telles mesures nécessitent des actions sortant du secteur de la santé. Par exemple ce type de mesures pourrait inclure des initiatives dans les politiques de transport publics, de planification urbaine, de prix de l’alimentation, de publicité alimentaire et dans l’éducation. En bref, c’est une approche de tout le secteur qui est nécessaire.

Les défis du diabète pour l’individu et la société, avec une attention spéciale portée au diabète de type 2, sont aussi examinés de près. Pour ceux atteints du diabète, beaucoup de ses complications peuvent être prévenues ou retardées si les personnes on accès au bon traitement et au soutien adéquat. Le contrôle du glucose dans le sang, des lipides et de la pression sanguine, les soins aux pieds ou les dépistages rétiniens sont autant d’exemples de mesures s’avérant efficaces. Même là où les ressources sont plus limitées, beaucoup peut encore être fait pour améliorer la vie des personnes atteintes du diabète.

Fournir de bons soins de diabète à la population requiert de la coordination au travers trois niveaux d’organisation. Au micro niveau, et au centre de tous les soins sont les personnes atteintes du diabète, leur famille et leurs aides-soignants directs. Au niveau « moyen » sont la communauté et les organisations de soins de santé qui fournissent le traitement. Au niveau macro sont les politiques de support et les structures de financement. Le nouveau cadre de soins novateurs pour les affections chroniques développé par l’Organisation Mondiale de la Santé constitue un bon guide quant au contenu et aux interrelations de ces trois niveaux. Ce cadre peut aussi être utilisé pour remédier à la fragmentation des services de santé selon les besoins des personnes souffrant du diabète et fournir des liens pour des interventions sur de plus larges populations, telles que celles sur la prévention du diabète.

L’individu atteint du diabète reste la personne clé au sein d’une équipe de gestion du diabète, puisque c’est elle qui prend des décisions qui sur une base journalière qui affecte ses soins. Cette section se penche aussi sur la nécessité d’investir dans l’éducation sur le diabète, la pierre angulaire de la prise en main (l’autogestion) de sa condition, dans tous les systèmes de soins de santé. L’investissement ne doit pas uniquement être fait dans l’optique d’assurer une éducation au diabète spécialisée au personnel de santé et aux gens atteints du diabète, mais aussi pour s’assurer que les deux groupes soient entrainés à implémenter le changement.