Aperçus régionaux

  • Afrique : 78 % des personnes atteintes de diabète ne sont pas diagnostiquées
  • Europe : le taux de prévalence du diabète de type 1 le plus élevé chez les enfants
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord : 6 des 10 principaux pays en termes de prévalence du diabète
  • Amérique du Nord et Caraïbes : 1 adulte sur 10 est atteint de diabète
  • Amérique centrale et du Sud : 12,3 % de tous les décès sont dus au diabète
  • Asie du Sud-Est : près d'un cinquième des personnes atteintes de diabète au monde vivent dans sept pays seulement
  • Pacifique occidental : région enregistrant le plus grand nombre de personnes atteintes de diabète, avec 132 millions d'adultes concernés 

 

Vue d'ensemble de toutes les régions

La plupart des personnes atteintes de diabète vivent dans les régions les moins développées de la planète en termes économiques. Même dans la région affichant la prévalence la plus faible (Afrique), on estime qu'environ 280 000 décès sont imputables au diabète en 2011. Bien que plus de 80 % des personnes atteintes de diabète vivent dans des pays à faible et moyen revenu, seulement 20 % des dépenses mondiales en soins de santé pour le diabète ont été consenties dans ces pays, faisant ainsi apparaître l'existence d'énormes disparités.

Cette section propose un aperçu des sept régions de la FID (Afrique (AFR), Europe (EUR), Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Amérique du Nord et Caraïbes (NAC), Amérique centrale et du Sud (SACA), Asie du Sud-Est (SEA) et Pacifique occidental (WP)) afin de permettre de mieux comprendre le fardeau du diabète et ses conséquences. Chaque région affiche une grande diversité, non seulement en termes socio-économiques et géographiques, mais également au niveau de la prévalence du diabète, de la mortalité et des soins de santé. Vous trouverez davantage d'informations sur les différentes régions aux pages suivantes.

La prévalence du diabète et de l'intolérance au glucose (IG)

La région Pacifique occidental est celle qui compte le plus grand nombre de personnes atteintes de diabète (132 millions), tandis que la région Afrique est celle qui en compte le moins (14,7 millions) en 2011. C'est toutefois la région Moyen-Orient et Afrique du Nord qui enregistre le taux de prévalence d'adultes atteint de diabète le plus élevé (11,0 %), suivie de la région Amérique du Nord et Caraïbes (10,7 % des adultes). Après la région Afrique, c'est la région Europe qui affiche le taux de prévalence le plus bas, à 6,7 % (Tableau 3.0).

La situation est similaire pour l'IG. Il semblerait que ce soit la région Pacifique occidental qui compte le plus grand nombre de personnes (85 millions) en 2011, tandis que la région Amérique du Nord et Caraïbes connaît le taux de prévalence comparative de l'IG le plus élevé (10,7 %). De manière générale, la prévalence de l'IG est généralement inférieure à celle du diabète, sauf dans les régions Europe et Amérique du Nord et Caraïbes où elle est supérieure.

Mortalité

La mortalité imputable au diabète va de 6,1 % de tous les décès chez les personnes âgées entre 20 et 79 ans dans la région Afrique à plus de 15 % dans la région Pacifique occidental. Au-delà de 49 ans, le diabète représente un pourcentage de la mortalité totale plus important chez les femmes que chez les hommes dans l'ensemble des régions, atteignant même plus de 20 % de la mortalité totale dans certaines régions et pour certaines tranches d'âge. Ces estimations laissent entendre que le diabète est une cause majeure de décès, de sorte que les investissements destinés à réduire son fardeau sont à la fois justifiés et nécessaires.

Dépenses en soins de santé

Les disparités entre les régions transparaissent clairement dans les dépenses en soins de santé pour le diabète. D'après les estimations, la région Amérique du Nord et Caraïbes a dépensé 223 milliards d'USD, soit 48 % des dépenses mondiales en soins de santé pour le diabète en 2011. La région Europe a quant à elle dépensé environ la moitié de ce montant (130 milliards d'USD). Ces deux régions combinées ont enregistré les dépenses dues au diabète les plus élevées en 2011. En comparaison, la région Pacifique occidental n'a dépensé que 72 milliards d'USD pour les soins de santé du diabète, alors qu'elle compte le plus grand nombre de personnes atteintes de la condition. Les régions Amérique centrale et du Sud et Moyen-Orient et Afrique du Nord ont dépensé chacune moins de 5 % du total mondial des dépenses en soins de santé pour le diabète, tandis que les régions Asie du Sud-Est et Afrique ont dépensé moins d'1 % en 2011.