Dépenses en soins de santé

Le diabète fait peser une lourde charge financière sur l'individu, les systèmes nationaux de soins de santé et les pays. En 2011, les dépenses en soins de santé liées au diabète représentent 11 % des dépenses totales en soins de santé. D'après les estimations, environ 80 % des pays couverts dans ce rapport engloutissent entre 5 et 18 % de leurs dépenses totales en soins de santé dans le diabète. Les dépenses en soins de santé incluent les dépenses médicales consenties pour le diabète par le système de santé et par les personnes atteintes de la condition.

Dépenses mondiales en soins de santé

Les dépenses mondiales estimées en soins de santé pour traiter le diabète et prévenir ses complications se sont élevées à au moins 465 milliards d'USD en 2011. D'ici 2030, ce chiffre devrait dépasser les 595 milliards d'USD. Exprimées en dollars internationaux (DI) de 2008, qui corrigent les différences de pouvoir d'achat, les dépenses mondiales en soins de santé pour le diabète sont estimées à au moins 499 milliards de DI en 2011 et à 654 milliards de DI en 2030. D'après les estimations, une moyenne de 1 274 USD (1 366 DI) par personne atteinte de diabète a été dépensée à travers le monde pour traiter et gérer la condition en 2011.

Les dépenses en soins de santé liées au diabète ne sont pas réparties de manière uniforme entre les tranches d'âge et les sexes. Les estimations montrent que plus de trois quarts des dépenses mondiales en soins de santé pour le diabète en 2011 sont consenties pour des personnes âgées entre 50 et 79 ans.

Disparités dans les dépenses en soins de santé

Il existe une grande disparité dans les dépenses en soins de santé pour le diabète entre les régions et les pays. Seulement 20 % des dépenses mondiales en soins de santé pour le diabète ont été consenties dans les pays à faible et moyen revenu, dans lesquels vivent pourtant 80 % des personnes atteintes de la condition. En moyenne, les dépenses estimées en soins de santé pour le diabète étaient de 5 063 USD (4 888 DI) par personne atteinte de la condition dans les pays à revenu élevé contre 271 USD (456 DI) dans les pays à faible et moyen revenu.

Les États-Unis ont consacré 201 milliards d'USD de leurs dépenses en soins de santé au diabète, soit 43 % des dépenses mondiales en soins de santé pour la condition, tandis que la Chine, le pays qui compte le plus de personnes souffrant de diabète, a dépensé 17 milliards d'USD, soit moins de 4 % du total mondial. De la même manière, le Luxembourg a dépensé en moyenne 9 341 USD pour les soins de santé du diabète par personne atteinte de la condition, tandis que des pays tels que l'Érythrée, la République populaire démocratique de Corée et le Myanmar ont dépensé moins de 20 USD en 2011.

Le fardeau économique

Les personnes qui vivent dans des pays à faible et moyen revenu paient une plus grande part des dépenses en soins de santé en raison de l'absence d'assurance santé et de services médicaux publics. En Amérique latine, par exemple, les familles paient 40-60 % des dépenses de soins de santé de leur poche. 1  Dans certains pays parmi les plus pauvres, les personnes atteintes et leur famille supportent la quasi totalité du coût des soins médicaux.

Le fardeau économique énorme du diabète peut être réduit en introduisant des mesures bon marché et faciles à mettre en place. Bon nombre de ces mesures sont efficaces ou économiques, même dans les pays les plus pauvres. Néanmoins, ces interventions ne sont pas très utilisées dans les pays à faible et moyen revenu.

1: Barceló A, Aedo C, Rajpathak S, et al. The cost of diabetes in Latin America and the Caribbean. Bull World Health Organ 2003; 81 (1): 19-27.