Le diabète et la tuberculose

Les personnes atteintes de diabète ont plus de risques de développer la tuberculose (TB) que les autres. La tuberculose, qui est une maladie infectieuse des poumons, touche 9,4 millions de personnes et tue chaque année 1,7 million de malades à travers le monde. 1 

La TB est un problème de santé publique majeur dans de nombreux pays à faible et moyen revenu, qui connaissent en outre une hausse rapide du nombre de personnes atteintes de diabète. Les régions, telles que l'Afrique et l'Asie, les plus touchées par la tuberculose sont aussi celles qui comptent plusieurs des populations atteintes de diabète les plus nombreuses, et qui connaîtront la hausse la plus importante d'ici 2030.

Un double fardeau croissant

La prévalence croissante du diabète constitue un problème pour le contrôle de la TB, dans la mesure où le diabète non contrôlé augmente le risque de développer la TB. Une étude récente a montré que les pays qui avaient connu une augmentation de la prévalence du diabète avaient également enregistré une hausse significative du nombre de personnes atteintes de TB. 2  Cela signifie que l'augmentation de la prévalence du diabète pourrait rendre la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement relatifs à la tuberculose plus difficile.

Ces tendances reflètent les liens majeurs entre les deux maladies. Plusieurs études se sont penchées sur le lien entre le diabète et la tuberculose dans les pays développés 3  et ont découvert que les personnes atteintes de diabète ont environ 2,5 fois plus de risque de développer la tuberculose. 4  Ces observations se sont également vérifiées dans les régions en développement, dont l'Afrique, où une étude a établi que la prévalence (%) du diabète était deux fois plus élevée chez les personnes souffrant de tuberculose que chez les autres. 2 

La Carte 4.3 présente les estimations du pourcentage de cas de tuberculose imputables au diabète. Dans les pays où le fardeau du diabète est relativement élevé, tels que le Mexique, l'Égypte, l'Arabie saoudite et les États-Unis, le diabète contribue dans une large mesure au nombre de cas de tuberculose. Par contre, là où les taux de tuberculose sont élevés et que le diabète est relativement faible, le diabète contribue dans une plus faible proportion au fardeau de la TB.

Traitement et dépistage

Le diabète ne contribue pas seulement au risque pour une personne de développer la tuberculose, il rend aussi le traitement des personnes présentant les deux maladies plus difficile. Une étude de l'impact du diabète sur le traitement du diabète a établi que les personnes atteintes de diabète ont plus de risques d'essuyer un échec thérapeutique et de décéder pendant le traitement que les autres. 5 

Le lien entre la tuberculose et le diabète nécessite des interventions qui s'attaquent aux deux maladies. Ainsi, le dépistage de la tuberculose chez les personnes atteintes de diabète et vice versa pourrait offrir la possibilité d'accroître le nombre de cas diagnostiqués et de prévenir les complications du diabète ou de la tuberculose.      

Une étude récente a montré que lorsque des personnes atteintes de diabète étaient soumises à un dépistage de la tuberculose, un plus grand nombre de cas de TB auparavant non diagnostiqués étaient identifiés qu'au sein de la population générale. Cela s'est également vérifié dans le cas de personnes souffrant de tuberculose soumise à un dépistage du diabète : le nombre de cas de diabète auparavant non diagnostiqués s'est avéré beaucoup plus élevé qu'au sein de la population générale. 6 

Les personnes atteintes de diabète qui contrôlent bien leur glycémie ont moins de risques de développer la tuberculose. 7   8  En outre, le traitement de la tuberculose contribue à réduire le taux de glycémie  6  ce qui porte à croire que la gestion intégrée de la tuberculose chez les personnes affichant une glycémie élevée pourrait déboucher sur un meilleur contrôle du diabète.

Gestion des maladies

La gestion efficace des deux maladies repose sur les mêmes éléments : une détection précoce, un traitement standard guidé et un approvisionnement efficace en médicaments. Les mêmes principes peuvent être appliqués aux deux maladies et aident de nombreuses personnes affectées par la tuberculose et le diabète. L'élaboration de normes autour de ces priorités simples pourrait déboucher sur une détection et un traitement efficaces du diabète, ainsi que cela a été le cas pour le contrôle mondial de la tuberculose.

 

1: World Health Organization. Global tuberculosis control: 2010 Geneva: World Health Organization; 2010.

2: Goldhaber-Fiebert JD, Jeon CY, Cohen T, et al. Diabetes mellitus and tuberculosis in countries with high tuberculosis burdens: individual risks and social determinants. Int J Epidemiol 2011; 40 (2): 417-428.

3: Jeon CY, Murray MB. Diabetes mellitus increases the risk of active tuberculosis: a systematic review of 13 observational studies. PLoS Med 2008; 5 (7): e152.

4: Ottmani S.-E, Murray MB, Jeon CY, et al. Consultation meeting on tuberculosis and diabetes mellitus: meeting summary and recommendations. Int J Tuberc Lung Dis 2010; 14 (12): 1513-1517.

5: Baker MA, Harries AD, Jeon CY, et al. The impact of diabetes on tuberculosis treatment outcomes: A systematic review. BMC Med 2011; 9: 81.

6: Jeon CY, Harries AD, Baker MA, et al. Bi-directional screening for tuberculosis and diabetes: a systematic review. Trop Med Int Health 2010; 15 (11): 1300-1314.

7: Leung CC, Lam TH, Chan WM, et al. Diabetic control and risk of tuberculosis: a cohort study. Am J Epidemiol 2008; 167 (12): 1486-1494.

8: Pablos-Méndez A, Blustein J, Knirsch CA. The role of diabetes mellitus in the higher prevalence of tuberculosis among Hispanics. Am J Public Health 1997; 87 (4): 574-579.