Introduction

Cette 6e édition de l’Atlas du diabète de la FID fait une fois encore référence en matière de données sur l'épidémiologie mondiale du diabète. Les nouvelles estimations reposent sur les fondations posées par les éditions précédentes et confirment la progression fulgurante du diabète au cours des quelques dernières années. On estime à pas moins de 382 millions le nombre effarant de personnes atteintes du diabète, avec des progressions spectaculaires dans des pays aux quatre coins du globe. Le fardeau écrasant de la maladie continue de peser sur les pays à faible et moyen revenu où vivent quatre personnes atteintes de diabète sur cinq. Ce sont les habitants socio-économiquement défavorisés de chaque pays qui paient le plus lourd tribut au diabète et sont souvent les plus affectés financièrement. .

Les nouvelles estimations montrent une tendance croissante au développement du diabète à un âge de plus en plus jeune, une évolution très inquiétante pour les générations futures. Si les schémas démographiques actuels persistent, plus de 592 millions de personnes seront atteintes de diabète d'ici une génération. Ce chiffre tient uniquement compte des changements enregistrés dans la population et les schémas d'urbanisation et représente plus que probablement une sous-estimation. Les estimations du diabète de type 1 chez les jeunes montrent également une hausse rapide et inexpliquée dans plusieurs régions ainsi qu'une progression du diabète de type 2 au sein des populations plus âgées.

Le fardeau du diabète se reflète non seulement dans le nombre croissant de personnes atteintes de diabète mais également dans la progression du nombre de décès prématurés dus au diabète. En 2013, près de la moitié de tous les décès dus au diabète chez des adultes ont été enregistrés dans la tranche d'âge des moins de 60 ans et, dans des régions peu développées comme l'Afrique subsaharienne, cette proportion atteint 75 %. Étant donné que l'espérance de vie augmente avec la diminution du fardeau des maladies infectieuses et que le développement induit des changements rapides dans les modes de vie, ce sont les régions en voie de développement qui connaîtront les changements les plus importants dans le fardeau du diabète.

Pour la première fois, l’Atlas du diabète de la FID propose des estimations de l’hyperglycémie durant la grossesse. Cette affection grave et sous-estimée affecte de nombreuses femmes et leurs nourrissons – 21,4 millions d'enfants nés vivants en 2013, selon les estimations. Non seulement le diabète constitue une grave menace pour la santé de la mère et de son enfant mais les éléments dont nous disposons démontrent que l'hyperglycémie pendant la grossesse peut conduire à un risque accru pour l'enfant de contracter un diabète de type 2 au cours de sa vie, ce qui contribuera encore aux ravages que fait déjà cette épidémie.

Le nombre d’études de qualité ayant contribué aux estimations de cette édition de l’Atlas du diabète de la FID est plus élevé que jamais. D'autres études seront toutefois nécessaires pour décrire le fardeau du diabète afin d'améliorer la précision des estimations et de constituer une base de données fondamentale pour sensibiliser efficacement la population au fléau du diabète.

Professeur Nam Han Cho

Président, Comité de la sixième édition de l’Atlas du diabète de la FID.