Comprendre le diabète : la génétique

Chez la plupart des personnes qui développent le diabète, il existe un composant héréditaire (génétique). Cependant, dans pratiquement tous les cas, la cause du diabète n'est pas seulement d'ordre génétique mais résulte plutôt d'une série d'interactions avec l'environnement chez une personne génétiquement prédisposée. L'épidémie de diabète qui se répand à travers le monde le démontre clairement. L'impressionnante augmentation des chiffres ne peut évidemment pas être mise sur le compte des facteurs génétiques. Le plus probable est que cette augmentation soit due aux changements de styles de vie dans les zones urbaines. Le style de vie occidental est caractérisé par une alimentation plus élaborée, une sédentarité et plus de stress. Cela nous donne un indice sur les méthodes à appliquer pour réduire le fardeau que représente cette condition. Et de nouveau, cela n'a rien à voir avec la génétique. Toutefois, sans une prédisposition génétique, ces changements vers un style de vie moderne n'auraient pu trouvé de terrain fertile sur lequel exercer leur dangereuse influence. Le présent article se concentre sur la prédisposition génétique au diabète, en particulier sur les troubles monogénétiques qui conduisent au diabète de type 2 et sur la recherche des gènes dans les formes les plus communes du diabète de type 2. Il y a également des leçons à tirer d'un type de diabète que l'on trouve principalement dans les "pays tropicaux" – le diabète pancréatique fibrocalculeux (FCPD, Fibrocalculous Pancreatic Diabetes).
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
génétique, gènes, MODY, Maturity onset diabetes of the young, diabète pancréatique fibrocalculeux, FCPD