Coûts élevés, faible sensibilisation et soins déficients - le pied diabétique au Nigeria

Le Nigeria, avec une population d’environ 128 millions de personnes, est le pays le plus peuplé d’Afrique. L’espérance de vie à la naissance est de 47 ans ; près de 60 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Alors que les structures et centres de soins sont inadéquats et souffrent d’un manque chronique de personnel sanitaire compétent, le diabète est en hausse. L’urbanisation incontrôlée est responsable des taux d’obésité et de l’augmentation associée des cas de diabète de type 2. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que les problèmes liés aux ulcères du pied diabétique paralysent presque littéralement les personnes touchées, exercent une pression énorme sur l’économie des familles et représentent une menace grandissante pour l’économie du pays. Les auteurs du présent article décrivent les dimensions du problème au Nigeria, notamment concernant l’offre de soins du pied, et proposent des mesures pour les résoudre efficacement.
Attachment: 
Keywords: 
Afrique, Nigeria, ulcère du pied, sensibilisation, prévention