Coûts élevés, faible sensibilisation et soins déficients - le pied diabétique au Nigeria