Diabète, syndrome métabolique et épidémie de maladies cardiovasculaires

Au cours des 30 à 40 dernières années, le taux de décès liés aux maladies cardiovasculaires a progressivement diminué dans de nombreux pays. Dans les régions industrialisées, les améliorations au niveau de la détection et du traitement de l’hypertension et des taux élevés de cholestérol, de la réduction du tabagisme et du traitement moderne et efficace des urgences, notamment des crises cardiaques, ont contribué à réduire de façon constante le nombre de décès liés aux troubles cardiovasculaires. Toutefois, d’après Jonathan Shaw, cette tendance pourrait très prochainement s’inverser à l’échelle mondiale.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
maladie cardiovasculaire, épidémie, obésité
Section: