Discrimination dans les airs : piloter sous insuline

Pour la sécurité des passagers et de l'équipage à bord d'un avion, il est impératif que le pilote soit en excellente condition physique. Il existe un certain nombre de conditions médicales qui, une fois diagnostiquées, peuvent empêcher un pilote de prendre les commandes d'un avion. Dans certains cas, lorsque la condition est stabilisée, un retour au poste est possible. D'autres conditions sont classées 'interdites de certification médicale'. En cas de diagnostic d'une telle condition, la licence médicale du pilote lui sera refusée et, si elle a déjà été accordée, elle sera retirée. Dans ce cas, le pilote ne peut pas voler et est contraint de mettre un terme à sa carrière. Jusqu'il y a peu, le diabète traité à l'insuline entrait dans la catégorie des conditions interdites de certification médicale. Le pilote Stephen Steele se penche sur les problèmes posés aux pilotes d'avion atteints de diabète.
Attachment: 
Keywords: 
discrimination, pilote, avion, insuline, sécurité