Exemple de soins dans un pays à faible revenu : le Ghana

Dans les années 50 et 60, la prévalence du diabète au Ghana était estimée entre 0,2% et 0,4% chez les adultes. Cependant, une analyse récemment réalisée dans l'hôpital principal du pays révèle que 6,8% des hospitalisations concernent des adultes atteints de diabète. Dans ce même hôpital, le diabète est à l'origine de 7,3% des décès chez les adultes, tandis que 22% des personnes chez qui le diabète a été diagnostiqué sont mortes des suites de cette condition. En outre, une enquête menée au niveau de la communauté à Accra a estimé la prévalence du diabète à 6,3% en ce qui concerne la population adulte âgée de 25 ans et plus. Malgré que le diabète soit devenu un problème de santé majeur au Ghana, aucune politique spécifique n'a été adoptée à cet égard. Pour y remédier, un Programme triennal de lutte contre le diabète fut initié en 1995.
Attachment: 
Keywords: 
Ghana, Accra, Ghana Diabetes Programme, Afrique, gouvernment
Section: