Gestion de la néphropathie diabétique précoce

Le nombre de personnes atteintes de diabète à travers le monde est en hausse, principalement en raison d'une augmentation du diabète de type 2. Le diabète est actuellement la principale cause d'insuffisance rénale terminale (ESRD, end-stage renal disease) dans les pays occidentaux. La néphropathie diabétique touche 25 à 40 % des personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2. Les personnes atteintes de diabète, en particulier celles qui souffrent de complications rénales, sont également confrontées à un risque accru de décès consécutif à une maladie cardiovasculaire (MCV). Par conséquent, l'identification précoce des personnes à haut risque et l'application de traitements préventifs sont d'une extrême importance. La bonne nouvelle pour les personnes atteintes de diabète est que plusieurs stratégies de traitement et de prévention efficaces pour la néphropathie diabétique et les MCV ont été développées au cours des 10 dernières années.
Attachment: 
Keywords: 
rein, néphropathie, MCV, microalbuminurie, facteurs de risque, maladie rénale terminale, néphropathie terminale, ESDN
Section: