Histoire de la thérapie nutritionnelle du diabète

“Pendant les quarante-huit heures qui suivent son admission à l’hôpital, le patient est placé sous un régime ordinaire afin de déterminer la gravité de son diabète. Ensuite, il est privé de nourriture et seuls le whisky et le café noir sont autorisés. Le whisky est mélangé au café : environ 30 ml de whisky toutes les deux heures, de 7 heures à 19 heures. Le whisky n’est pas un composant essentiel du traitement ; il apporte simplement quelques calories et permet au patient de mieux supporter le jeûne.” Traitement du diabète par le jeûne (1915) Depuis ce conseil donné au début du 20ème siècle, de gros progrès ont été réalisés dans la gestion du diabète, notamment grâce à la découverte et la production de l’insuline en 1921. Le domaine de la thérapie nutritionnelle a également subi une série de transformations, depuis le traitement par le jeûne de 1915 jusqu’aux recommandations basées sur des données scientifiques en 2002. Marion Franz se penche sur l’histoire des recommandations nutritionnelles et sur le rôle des hydrates de carbone et des protéines dans la gestion du diabète.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
régime, nutrition, alimentation, thérapie, recommandations, directives, régime, nourriture, autonomisation, glucose, sucre, sang, hydrates de carbone, protéine