La FID et l'alliance internationale contre les MNT : unis pour la santé et le développement

Les maladies non transmissibles, dont le diabète, les maladies cardiaques et les cancers, sont chaque année responsables de 14 millions de décès prématurés dans les pays à faible et moyen revenu. D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de décès dus à ces maladies devrait continuer d'augmenter partout dans le monde au cours des 10 prochaines années, l'Afrique étant condamnée à connaître la hausse relative la plus élevée (27 %). De plus en plus de données indiquent que l'impact humain et financier des maladies chroniques nuit à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). L'omission d'indicateurs liés aux maladies non transmissibles dans les OMD a fait sérieusement obstacle à l'octroi de fonds par les donateurs pour les maladies chroniques non transmissibles. Ann Keeling décrit la menace que font planer les maladies non transmissibles sur le développement et épingle une série de réalisations majeures de la campagne de lutte contre la pandémie galopante.
Author: 
Keywords: 
MNT, maladie non transmissible