Le coeur du problème : maladie cardiovasculaire

Avant la ménopause, les hormones sexuelles féminines offrent aux femmes une protection contre les maladies cardiovasculaires (MCV). Cependant, cette protection naturelle s'avère moins efficace dans le cas de femmes atteintes de diabète. Par conséquent, les MCV sont la cause majeure de mortalité et d'invalidité chez ces femmes. Cependant, si les facteurs de risque de MCV sont connus et contrôlés, il est possible d'agir afin de prévenir ou de retarder leur développement, même dans le cas de ce groupe à risque accru.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
MCV, facteurs de risque, coeur
Section: