Le Comité national consultatif iranien considère le diabète comme une de ses premières priorités

Les premières études épidémiologiques en Iran furent entamées en 1993. Cependant, face au nombre sans cesse croissant de personnes atteintes de diabète et aux coûts qui y sont associés, estimés à plus de 400 millions de dollars par an, il fut décidé en 1998 d'étudier de plus près les dernières données épidémiologiques relatives au diabète en Iran. En 1998, le Comité national consultatif pour le diabète fut créé. L'année suivante, un projet fut entrepris englobant près de 2,5 millions de personnes. De nombreuses autres actions substantielles furent mises en place en vue de contrecarrer les effets du diabète dans le pays.
Attachment: 
Keywords: 
Iran, Iranian Diabetes Society, gouvernement