Le diabète après une greffe : les directives revues visent un traitement précoce

Les personnes qui subissent une greffe de rein, du foie ou du coeur ont un risque élevé de développer le diabète, qui peut entraîner une maladie cardiovasculaire et le rejet de la greffe. Des facteurs tels que l’âge, le poids et les antécédents familiaux peuvent augmenter le risque de nouveau diabète suite à une greffe. Les médicaments qui paralysent le système immunitaire et empêchent le rejet de la greffe jouent également un rôle clé. En décembre 2003, un groupe international d’experts en greffe et en diabète s’est réuni pour mettre à jour les directives existantes pour la gestion du diabète d’apparition récente après une greffe. Jaime A Davidson, le président de ce groupe d’experts, nous offre ici une vue d’ensemble et résume les recommandations.
Attachment: 
Keywords: 
transplantation, greffre, rein, foie, système immunitaire, diabète d'apparition récente, directives