Le diabète chez les personnes atteintes du VIH

Plus de 39 millions de personnes à travers le monde seraient infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). L’introduction des inhibiteurs de protéase dans le cadre du traitement anti-VIH a contribué à réduire considérablement le nombre de personnes qui décèdent du syndrome de l’immunodéficience acquise (SIDA). Toutefois, l’utilisation de ces médicaments a été associée à l’apparition du diabète de type 2 ; des études récentes ont confirmé un taux plus élevé de diabète parmi les personnes atteintes du VIH, par rapport au reste de la population. Cela implique qu’un nombre important de personnes, en plus de souffrir des effets du virus, pourraient être exposées au risque de complications du diabète, comme la néphropathie ou les maladies cardiaques. Dans cet article, Cecilia Yoon décrit les liens entre le VIH, son traitement et le diabète.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
VIH, SIDA, inhibiteurs de protéase, HAART, rétrovirus, triglycérides, lipodystrophie, syndrome
Section: