Le syndrome des ovaires polykystiques et les femmes atteintes de diabète

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est le trouble endocrinien le plus courant touchant les femmes en âge de procréer. Bien qu’il ait été décrit pour la première fois il y a près de 70 ans, il n’y a toujours pas de consensus universel sur sa définition. Eleni Kousta et Stephen Franks décrivent la prévalence, les symptômes et la cause du SOPK et se penchent sur ses implications à long terme pour la santé, les traitements disponibles et les traitements futurs possibles pour les femmes atteintes de ce syndrome.
Attachment: 
Keywords: 
SOPK, traitements futurs, adolescence, implications métaboliques, obésité