Le syndrome métabolique : une perspective asiatique

L’Asie est le continent le plus durement touché par l’épidémie mondiale de diabète et d’obésité. Chaque année, 17 millions de personnes dans le monde meurent d’un accident cérébrovasculaire ou d’une cardiopathie. Parmi ces décès, 11 millions se produisent dans les régions en développement, dont l’Asie. Près d’un milliard de personnes dans le monde sont en surpoids ; plus de 388 millions mourront d’une maladie chronique dans les 10 prochaines années, principalement de maladie cardiovasculaire. D’après les estimations, la plupart seront originaires d’Asie, la région la plus peuplée de la planète. Les coûts estimés, tant en termes humains que financiers, sont renversants : d’après les estimations, au cours des 10 prochaines années, la Chine à elle seule perdra 558 milliards USD suite aux décès précoces liés aux cardiopathies, aux accidents cérébrovasculaires et au diabète. Juliana Chan décrit la situation actuelle et l’impact futur du syndrome métabolique en Asie.
Attachment: 
Keywords: 
Asie, Chine, mesure de la taille, IMC, ethnicité, style de vie