Le système endocannabinoïde : poids, troubles métaboliques et dépendance tabagique

L’obésité et le tabagisme représentent des problèmes de santé majeurs à l’échelle mondiale. L’obésité est un facteur de risque important du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires ; le tabagisme est un facteur de risque indépendant bien connu des maladies cardiovasculaires. L’obésité et le tabagisme peuvent parfois être liés. Certaines personnes décident de fumer pour moins manger – en remplaçant les en-cas par des cigarettes – et contrôler ainsi leur poids. D’autre part, lorsque des personnes sont dépendantes du tabac, la crainte d’une prise de poids consécutive au sevrage tabagique peut les décourager à essayer d’arrêter. Il a été démontré que le traitement basé sur le rimonabant, un médicament récemment développé, contribuait à réduire le poids corporel et améliorait les facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques. Il semble également aider les fumeurs à arrêter de fumer tout en évitant un gain de poids. Beat Lutz nous informe du système organique récemment découvert liant l’obésité, les troubles métaboliques et le tabac ainsi que du potentiel du rimonabant en tant qu’option thérapeutique pour contrer ces multiples facteurs de risque cardiovasculaire.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
système endocannabinoïde, rimonabant, THC, récepteur CB1, neurotransmitteur, syndrome métabolique, poids, obésité, sanofi aventis