L'influence du genre sur le diabète et les maladies cardiovasculaires - nécessité d'une meilleure compréhension

Le taux de diabète continue d’augmenter rapidement à travers le monde. Le taux de prévalence, qui est actuellement d’environ 5,1 %, devrait atteindre 6,3 % d’ici 2025 – soit 333 millions de personnes atteintes de la condition. Qui plus est, de nombreuses personnes ne sont pas conscientes de leur diabète ou de leur pré-diabète. Le nombre de personnes présentant une  tolérance abaissée au glucose devrait passer de 314 millions à 472 millions au cours des 15 prochaines années. Ces personnes présentent un risque très élevé de complications et de décès précoce à la suite d’une maladie cardiovasculaire. À l’échelle mondiale, les troubles  métaboliques affectent davantage les femmes que les hommes : le nombre de femmes atteintes de diabète et d’une tolérance abaissée au glucose est respectivement 10 % et 20 % plus élevé. Anna Norhammar examine de plus près ce déséquilibre entre hommes et femmes en termes de taux et de risques de diabète et de conditions liées, et lance un appel en faveur de nouvelles recherches sur le diabète et les maladies cardiovasculaires chez les femmes.


Keywords: 
maladies cardiovasculaires, genre