Mieux gérer le diabète en Afrique du Sud : exemple d'un modèle de financement par dotation

La République d'Afrique du Sud compte près de 43 millions d'habitants. Environ 80 % d'entre eux bénéficient de soins de santé financés par le gouvernement tandis que 20 % reçoivent des soins par le secteur privé, financés soit par le patient lui-même soit grâce à une assurance médicale. Les coûts de la gestion du diabète sont considérables, tant pour la personne atteinte de la condition que pour le prestataire de soins. Ces coûts sont liés à la gestion de la condition elle-même et au traitement de ses complications à court et à long terme. Dans cet article, Larry Distiller nous informe de la mise en oeuvre réussie d'un programme de gestion de la santé qui propose des incitants financiers pour encourager les prestataires de soins à améliorer la prise en charge du diabète.
Attachment: 
Keywords: 
Afrique du Sud, Centre pour le diabète et l'endocrinologie, CDE
Section: