Nécessité de partenariats efficaces pour rétablir les soins du diabète au Rwanda

En 1994, plus d’un million de personnes ont perdu la vie au Rwanda dans l’un des pires génocides des temps modernes. La société rwandaise à tous les niveaux, incluant celui des soins de santé, continue de comptabiliser les coûts humains et financiers de cette tragédie : un fardeau alourdi par le manque de ressources dans l’ensemble du pays. La plupart des 8 200 000 habitants du Rwanda sont unis par la pauvreté : d’après les chiffres publiés par la Banque mondiale, le revenu par habitant au Rwanda est de 220 USD. François Gishoma nous informe de la prise en charge du diabète au Rwanda et appelle à des collaborations efficaces pour trouver des solutions aux situations désespérées auxquelles sont confrontées les personnes atteintes de diabète de son pays.
Attachment: 
Keywords: 
Rwanda, Fraternité, Association Rwandaise des Diabétiques, génocide