Prévention du diabète au sein des communautés vulnérables – le cas des Amérindiens

Avant d'être déplacés dans les réserves, les Amérindiens menaient une vie saine et équilibrée depuis des milliers d'années. Or les réserves n'étaient généralement pas adaptées à leur style de vie sain traditionnel, basé sur la chasse, la cueillette, la pêche et l'agriculture. Si ce peuple a ignoré l'existence de bon nombre de maladies, dont le diabète, jusque dans les années 1950, la situation a bien changé et le diabète et ses complications sont aujourd'hui responsables d'un grand nombre de décès et d'handicaps au sein des différentes communautés tribales. L'épidémie croissante du diabète menace les populations du monde entier et les Amérindiens et les natifs d'Alaska ont payé le prix fort. Les auteurs nous présentent une initiative fructueuse qui allie approche médicale classique de la prévention du diabète et pratiques traditionnelles vieilles de plusieurs siècles.
Attachment: 
Keywords: 
Section: