Revoir l'environnement urbain pour promouvoir l'activité physique au sud de l'Inde

Le diabète de type 2 est désormais le trouble métabolique le plus courant. C’est dans les pays en développement que sa prévalence augmente le plus rapidement, principalement en raison de la rapidité des changements démographiques et épidémiologiques dans ces régions. D’après la FID, l’Inde occupe la première place au niveau mondial où il est estimé que 41 millions de personnes sont atteintes de diabète. Ce chiffre devrait atteindre 66 millions d’ici 2025. En Inde, l’épidémie de diabète est plus prononcée dans les zones urbaines, où les taux de diabète sont près de deux fois plus élevés que dans les zones rurales. Les auteurs de cet article nous présentent une initiative visant à revoir les environnements urbains en Inde pour promouvoir l’activité physique et réduire efficacement les taux de conditions associées à l’obésité, notamment le diabète.
Attachment: 
Keywords: 
trouble métabolique, environnement agréable, activité physique, collaboration multisectorielle, solutions locales