Stigmatisation sociale et discrimination chez les jeunes femmes atteintes de diabète en Inde

Dans la plupart des régions du monde, le diabète de type 1 est plus fréquent chez les filles que chez les garçons. Depuis les années 1970, les femmes seraient davantage touchées par le diabète que les hommes dans les populations d’origine africaine et asiatique. En effet, la plupart des pays indiquent l’absence de différence entre les sexes ou une plus grande incidence du diabète de type 1 chez les filles. Contrairement à ces résultats mondiaux, certains centres d’endocrinologie du nord de l’Inde font état d’un taux de fréquentation aux consultations externes plus élevé par les hommes et les garçons atteints de diabète de type 1. Comparés aux filles, les garçons atteints de diabète ont moins de risques de développer une acidocétose diabétique et semblent plus enclins à suivre une thérapie insulinique intensive. Les auteurs examinent les facteurs qui sous-tendent ce phénomène et présentent une série de problèmes sociaux et culturels liés au genre qui font peser un fardeau disproportionné en termes de diabète sur les épaules des jeunes Indiennes. Deux témoignages illustrant certains des problèmes rencontrés par les femmes atteintes de la condition dans la région accompagnent leur article.


Keywords: 
Inde, discrimination, Haryana