Syndrome métabolique, grossesse et risque de maladies cardiovasculaires

Alors qu’un certain nombre de femmes sont atteintes du syndrome métabolique avant une grossesse, la grossesse elle-même crée un environnement similaire au syndrome, notamment par le développement d’une insensibilité à l’insuline, par une augmentation des taux de glycémie et de triglycérides et de l’hypertension artérielle chez certaines femmes. Outre une intensification potentielle du risque de complications cardiovasculaires et celles liées au diabète, l’apparition de caractéristiques du syndrome métabolique pendant la grossesse peut également nuire au foetus. David Simmons se penche sur la façon dont les changements induits par la grossesse peuvent augmenter la susceptibilité d’une mère et de son bébé à souffrir de dommages potentiels.
Author: 
Attachment: 
Keywords: 
grossesse, décollement placentaire, infarctus placentaire, prééclampsie, macrosomie, foetus