Une stratégie du diabète pour l'Afrique : investir dans la santé, protéger nos populations

L’épidémie croissante de diabète en Afrique coûtera très cher aux populations et aux économies de la région. Les coûts associés à la condition et à ses complications sont déjà beaucoup trop élevés. Chaque jour en Afrique de nombreux enfants et adultes meurent parce qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter l’insuline nécessaire à leur survie ; beaucoup d’autres meurent avant même qu’un diagnostic n’ait pu être posé. Le diabète peut pourtant être contrôlé moyennant des investissements relativement modestes, voire complètement évité par le biais d’interventions simples et rentables. Kaushik Ramaiya nous informe de l’initiative de la Fédération Internationale du Diabète (FID) pour répondre à la charge actuelle de la maladie et prévenir une épidémie qui, si elle n’est pas contrôlée, menace d’accabler les populations de toute l’Afrique.
Attachment: 
Keywords: 
Afrique, hypolgycémie, mesures de prévention, tâches liées à la prévention, charge du diabète
Section: