Une nouvelle directive de la FID pour la gestion du diabète de type 2 chez les personnes âgées

Un peu plus de 8,3 % de la population mondiale sont atteints de diabète.1 Le vieillissement est un facteur de risque majeur de diabète de type 2, mais, souvent, le diagnostic n'est pas posé ou est retardé en raison d'une présentation clinique différente des personnes plus jeunes. Le diabète est une cause majeure de complications, de diminution de la qualité de vie et de modification du fonctionnement physique et mental des personnes âgées.2,3,4 Il est également une cause majeure de décès dû à des maladies cardiovasculaires ou à d'autres comorbidités médicales chez les personnes âgées. En outre, de nombreuses personnes âgées présentent des facteurs de risque supplémentaires de diabète et peuvent souffrir de complications non diagnostiquées.


Attachment: