Des indicateurs anthropométriques de l'obésité pour identifier les risques cardiométaboliques au sein d'une population rurale du Bangladesh – étude du diabète à Chandra

Le but du Professeur Akhtar Hussain en étudiant des indicateurs anthropométriques de l'obésité était d'évaluer la capacité de l'indice de masse corporelle, du tour de taille, du rapport taille-hanches, du rapport tour de taille-taille et du pourcentage de graisse corporelle à prédire l'existence de risques cardiométaboliques — à savoir, le diabète de type 2, l'hypertension, la dyslipidémie et le syndrome métabolique. Les recherches du Professeur Hussain confirment que les indices d'obésité centrale permettent de prédire de manière plus efficace les facteurs de risque métabolique que l'obésité générale définie par l'IMC, et ce tant pour les hommes que pour les femmes. Elles soulignent en outre la nécessité de définir des valeurs limites inférieures pour les Sud-Asiatiques. Si ces conclusions sont validées, le changement positif engendré par le dépistage plus précoce des maladies cardiovasculaires et métaboliques pourrait augmenter les chances d'obtenir de meilleurs résultats au sein des populations sud-asiatiques.
 


Attachment: