Le village mondial de la FID

Le terme « village mondial » fait désormais partie de notre vocabulaire de tous les jours. Le développement de technologies telles qu'Internet et les appareils mobiles contribue à réduire la distance entre deux points donnés sur la carte, permettant ainsi à des populations diverses de communiquer. De manière plus spécifique, le village mondial rapproche les gens et favorise la sensibilisation à des problèmes importants affectant notre planète, tels que le fardeau mondial du diabète.

D'après les estimations de l'Atlas du diabète de la FID, 382 millions de personnes sont aujourd'hui atteintes de diabète à travers le monde et, d'ici 2035, elles seront 592 millions, soit une personne sur dix. Ce nombre devrait s'élever à près de 500 millions d'ici à la prochaine génération. Enfin, plus de 50 % des personnes atteintes du diabète ne le savent pas.

La Fédération internationale du diabète (FID) est aux avant-postes de la lutte pour mettre un terme au diabète, mais nous ne serions pas aussi efficaces ou performants sans votre participation au village mondial de la FID.

Le village mondial de la FID, qui s'étend de Melbourne à Mumbai, en passant par Mexico, constitue une « famille » diversifiée unie autour de notre engagement à mettre un terme à la pandémie du diabète. Même si nous ne vivons pas forcément sous le même toit, nos demandes légitimes et exprimées avec force resserrent les liens qui nous unissent et renforcent nos ambitions.

Au niveau local, les activités de sensibilisation de la FID font pression en faveur de soins du diabète progressifs, de médicaments accessibles (dont l'insuline) et d'un accès à des aliments sains et à une activité physique indispensables pour mener une vie saine. La FID relaie de manière efficace les besoins locaux tout en comblant les lacunes au niveau des droits de l'homme et en veillant à ce que le diabète continue à figurer en bonne place sur l'agenda politique mondial.

En tête des priorités de la « famille » de la FID figure la prise en charge de tous les enfants et des jeunes atteints de diabète de type 1 ou de type 2 ou à risque. D'après les estimations, 79 000 enfants de moins de 15 ans développent chaque année le diabète de type 1, de sorte que le diabète à l'enfance constitue aujourd'hui un problème de santé publique mondial. Chez les adolescents, le diabète de type 2 est en hausse, une situation qui s'explique par une mauvaise alimentation et des environnements peu sains. Bon nombre de ces enfants font face à des obstacles à leur éducation et font l'objet de discriminations à l'école.

En collaboration avec l'International Society for Paediatric and Adolescent Diabetes (ISPAD) et Sanofi Diabetes, la FID a lancé le projet Kids and Diabetes in Schools (KiDS) en Inde en 2013 et les efforts ont été impressionnants. Cet été, le projet a également été lancé au Brésil. Notre objectif est de mettre fin à la discrimination et à la stigmatisation au sein des établissements scolaires en proposant aux enseignants et aux enfants des sessions d'éducation au diabète sur le thème de la prévention du diabète, de l'adoption de styles de vie sains et de l'autogestion du diabète. Les packs Diabetes in Schools Information Packs du projet ont été distribués dans le cadre de ce processus éducatif. À compter de septembre, ces packs seront disponibles pour téléchargement en anglais. Ils seront par ailleurs traduits prochainement dans d'autres langues.

La FID se veut proche et personnelle également. IDF.org offre aux gens la possibilité de s'exprimer et d'être entendus par rapport à des questions liées au diagnostic de leur diabète, à son traitement ou à divers problèmes, notamment lorsqu'ils s'interrogent sur la composition d'un petit-déjeuner sain !

Cette année, nous poursuivons notre dialogue essentiel en faveur d'une alimentation saine avec la campagne de la Journée mondiale du diabète (JMD) « Tous en bleu pour le petit-déjeuner ». La FID compte sur vous pour renforcer la sensibilisation en organisant un petit-déjeuner sain au sein de votre communauté. La campagne « Tous en bleu pour le petit-déjeuner » souligne l'importance de manger sainement pour prévenir le diabète de type 2 et éviter de graves complications. Des recettes en provenance des quatre coins de la planète seront publiées en ligne, dont des recettes de chefs célèbres et d'autres personnalités. Nous espérons également découvrir en quoi consiste pour vous un petit-déjeuner sain.

Rejoignez le village mondial du diabète, participez, exprimez-vous et faites-nous part de votre avis !

 

Sir Michael Hirst


Attachment: 
Section: