L'éducation au diabète

Le diabète est une condition difficile. Tout au long de leur vie, les personnes atteintes de diabète et leur famille doivent prendre une multitude de décisions liées à la gestion du diabète. Les personnes atteintes de diabète doivent surveiller leur glycémie, prendre des médicaments, faire régulièrement de l'exercice et adapter leurs habitudes alimentaires. De plus, elles sont souvent confrontées à des problèmes engendrés par les complications du diabète et peuvent également être amenées à devoir faire face à des changements de comportement psychologique majeurs. Les résultats dépendant dans une large mesure des décisions prises, il est de la plus haute importance d'offrir aux personnes atteintes de diabète une éducation continue et de qualité, qui soit adaptée à leurs besoins et dispensée par des prestataires de soins compétents.

Sans éducation au diabète, les personnes atteintes de la condition sont moins bien préparées à la prise de décisions informées, aux changements de comportement, à la prise en charge des problèmes psychosociaux et, enfin, à la gestion efficace de leur diabète. Une mauvaise gestion se traduit par une détérioration de l'état de santé et une augmentation du risque de développer des complications. L'éducation est par conséquent essentielle pour prévenir les complications du diabète et constitue un élément central de la Journée Mondiale du Diabète. Les éducateurs en diabète ont un rôle important à jouer au niveau de la prévention primaire en aidant les personnes à comprendre les risques et à fixer des objectifs réalistes pour l'amélioration de leur état de santé.

La plupart des personnes atteintes de diabète n'ont pas accès à une éducation en raison du coût et de l'absence de services appropriés. D'autres ne sont pas conscientes des services existants ou ne sont pas toujours convaincues des avantages de l'éducation au diabète. Certaines personnes ont par exemple le sentiment que les interactions avec leur médecin leur apportent toute l'éducation nécessaire. La campagne de la Journée Mondiale du Diabète vise à promouvoir l'importance de programmes d'éducation au diabète structurés en tant qu'éléments centraux de la prévention et du contrôle et à défendre le renforcement des possibilités d'éducation au diabète au sein des systèmes de soins de santé et des communautés.

L'absence d'éducation au diabète se fait plus particulièrement ressentir dans les pays en développement. L’accès à l'éducation fait également défaut dans de nombreux pays développés en raison de l'insuffisance d'éducateurs ou de centres pour assurer la prise en charge du nombre croissant de personnes atteintes de diabète. La FID met tout en œuvre pour identifier et combler les lacunes en termes d'éducation au diabète à travers le monde. C'est ainsi qu'en 2003, elle a publié les Standards internationaux pour l'éducation au diabète (International Standards for Diabetes Education), disponibles en ligne sur le site www.idf.org/diabetes_education, ainsi que le Programme international de cours pour l'éducation au diabète des professionnels de la santé. Une version révisée et mise à jour des standards sera publiée dans le courant de l'année.

Le cadre éducatif de la FID prévoit des mesures en vue d'amener des changements sur différents fronts, notamment au travers de la mise en place d'un réseau de centres d'éducation reconnus par la FID afin de promouvoir l'éducation au diabète dans toutes les régions. La FID a également pris part à la promotion de l'éducation au diabète en développant et en promouvant les standards internationaux et les programmes dans différentes langues, en dispensant une éducation au travers d'associations régionales, en fournissant des supports éducatifs, en exerçant des pressions et en diffusant des preuves probantes.

Idéalement, l'éducation au diabète doit être dispensée par une équipe multidisciplinaire. Si celle-ci est disponible dans certains pays, ce n'est pas le cas dans de nombreux autres et sa valeur n'est pas pleinement reconnue par la profession médicale. La campagne de la Journée Mondiale du Diabète vise à faire évoluer les choses. Les organisateurs espèrent ainsi que la sensibilisation générée par la campagne encouragera les systèmes de soins de santé du monde entier à reconnaître la nécessité d'offrir une éducation au diabète structurée et contribuera à faciliter l'accès à une éducation de qualité en tant que droit pour toute personne atteinte de diabète.