Azerbaïdjan

L'Azerbaïdjan est une république d'Asie centrale, sur la rive ouest de la Mer caspienne, qui s'est séparée de la Russie en 1991. La capitale Baku compte 1,1 million d'habitants. Le Centre du diabète de Baku s'occupe de 54 enfants atteints de diabète, soit près de la moitié des enfants atteints de diabète de la ville. Le médecin en charge de la coordination du centre est le Dr Ahmedov Gunduz. L'insuline et les seringues sont fournies par le gouvernement, mais le coût du contrôle glycémique est prohibitif pour la plupart des familles. Par conséquent, l'HbA1c moyen (une mesure du contrôle glycémique à long terme) est très élevé - 12,2 %. Avec de tels taux d'HbA1c, les complications du diabète sont plus fréquentes et plus précoces et, en effet, le Centre y est souvent confronté. Les fonds envoyés via notre Programme soutiendront le contrôle glycémique par le biais de bandelettes de test à lecture visuelle pour ces 54 enfants.

Avril 2005

Ganja
Un enfant et sa mère à Ganja se familiarisent avec la surveillance autonome à l'aide de bandelettes à lecture visuelle

Le programme continue de soutenir la surveillance autonome pour tous les enfants atteints de diabète à Baku, la capitale. La deuxième ville d'Azerbaïdjan est Ganja, à l'ouest, près de la frontière avec l'Arménie. Grâce aux fonds du personnel du département d'endocrinologie de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, le Dr Gunduz Ahmedov et quelques-uns de ses collègues se sont rendus à Ganja pour évaluer la situation. Ils ont organisé un séminaire pour les enfants atteints de diabète et leurs parents, dans lequel ils ont abordé le traitement, les complications et la surveillance autonome. Ce séminaire a été suivi d'un atelier en groupe sur les techniques d'injection d'insuline, la surveillance autonome et des débats sur les questions nutritionnelles. Des cas cliniques ont également été présentés. Ils ont constaté que de nombreux enfants affichaient des signes de maladie chronique et que quelques-uns avaient déjà développé des complications. Nous élargirons notre aide à Ganja dans le courant de cette année.

Juin 2006

Comme nous l'avons indiqué dans le bulletin 8, le Programme soutient désormais les enfants des deux plus grandes villes d'Azerbaïdjan : la capitale Baku et la ville de Ganja à l'ouest du pays. Le gouvernement soutient les cliniques et fournit l'insuline, de notre côté nous finançons la surveillance autonome de la glycémie afin de réduire le taux élevé de complications. Quelques photos des enfants parrainés au Centre du diabète de Baku :

Baku 1Baku 2Baku 3
Baku 4Baku 5