La coopération sud-sud pour améliorer les soins du diabète

La Chine, le Zimbabwe et l’Équateur auront l’opportunité unique de reproduire et adapter un projet de soins des pieds diabétiques, développé à l’origine à Alexandrie (Égypte) et couronné de succès. Ce partenariat novateur dans le domaine des soins du diabète est une première coopération sud-sud de ce genre pour la Fédération internationale du diabète (FID). Une coopération sud-sud encourage le partage des meilleures pratiques en matière de recherche et de prévention entre les pays à faibles et moyens revenus.

Avec le soutien du programme BRIDGES de la FID, trois centres de traitement du diabète dans les pays sélectionnés bénéficieront de ce partenariat :

  • Qingdao Endocrine and Diabetes Hospital, Qingdao (Chine)
  • Zimbabwe Diabetes Association, Harare (Zimbabwe)
  • Centre de soins ambulatoires « CAA Cotocollao », Quito (Équateur)

Avant le début de l’intervention, des équipes locales de ces centres suivront une formation au cours d’ateliers organisés par le professeur Samir Khalil, investigateur principal du projet d’origine en Égypte, et par la FID. Ces ateliers de quatre jours consolideront l’intervention et garantiront le succès de sa mise en œuvre.

Nous construisons des ponts entre les scientifiques et les communautés du diabète du monde entier, à travers une collaboration sud-sud unique en son genre », a déclaré Sir Michael Hirst, président de la FID. « Étant donné que plus de 80 % des personnes atteintes de diabète vivent dans des pays à faibles et moyens revenus, le transfert des connaissances et de l’expertise entre ces régions est essentiel pour lutter contre l’épidémie de diabète et réduire les complications. »

« Après les résultats satisfaisants en Égypte, nous sommes ravis de partager notre projet de soins des pieds avec le reste du monde », a ajouté le professeur Khalil. « En moins de deux ans, nous sommes parvenus à éduquer plus de 2700 professionnels à travers l’Égypte. Presque toutes les universités ont désormais inclus un module sur les soins des pieds diabétiques dans leur programme de deuxième ou troisième
cycle. »