The Poor Chef : Mieux connaître le diabète

Le dernier « Blue Circle Champion » de la FID est le célèbre chef Charles Mattocks. Neveu de Bob Marley, plus généralement connu pour son émission télévisée « The Poor Chef », Charles a pour mission de conscientiser au diabète les personnes qui en ont le plus besoin. Découvrez ce qu'être un champion signifie pour lui.

Je m'appelle Charles Mattocks. Je suis à la fois fils, père et homme d’affaires, mais avant tout je crois en Dieu sans qui je ne pourrais être aucune de ces personnes. Je suis aussi atteint de diabète. Je suis convaincu que Dieu donne à chacun de nous une occasion de rendre le monde meilleur. Pendant longtemps, j’ai été convaincu qu'en poursuivant ma carrière de chef à la télévision, en écrivant mes livres de cuisine, en créant et commercialisant mes sauces et en voyageant dans le pays afin d'informer la population sur la possibilité de préparer des repas sains et abordables je suivais le plan de vie qu'il avait tracé pour moi.  Je n’ai découvert ma véritable mission que lorsque j'ai appris que j'étais atteint de diabète.

J’ai toujours su que je voulais ressembler à mon oncle Bob Marley, la légende du reggae. Je voulais, moi aussi, aider à rendre le monde meilleur. Je ne me doutais pas qu'il faudrait une maladie ayant coûté la vie à des millions de personnes pour que je trouve la voie que j’aurais à suivre pour accomplir cette mission. Ma vie aujourd’hui consiste à informer et sensibiliser les gens afin qu’ils puissent mener une existence saine. Je souhaite aider les très nombreuses personnes déjà atteintes de diabète et contribuer à contrer l’augmentation des statistiques. Derrière chaque chiffre, il y a le visage d'une personne.

Ma vie aujourd’hui consiste à informer et sensibiliser les gens afin qu’ils puissent mener une existence saine.

L’un de mes objectifs est d'être le visage de la communauté du diabète. Chaque jour, j’utilise les médias, du papier à l’internet en passant par la télévision, pour nous aider à sensibiliser la population et à avancer. Depuis deux ans, nous sommes fidèles au poste et nous nous battons en permanence pour prouver que nous sommes là et que nous allons rester. Nous n’avons pas été seuls dans cette bataille honorable. Nous sommes aidés par une équipe formidable qui croit en nous et qui travaille sans relâche à promouvoir cette cause. Nous avons rencontré des personnes du monde entier qui consacrent leur vie à aider les autres personnes atteintes de diabète.

Quand on est jeune, on pense qu’on peut tout faire, qu’on est invincible. Je veux toucher les jeunes et les aider à comprendre qu’ils peuvent changer le monde mais, avant tout, qu'ils doivent prendre soin de leur santé. J’aurais aimé entendre ce message quand j’étais jeune. Le corps, la tête et l’esprit : voilà les trois ingrédients les plus importants du succès. Nos futurs dirigeants doivent le savoir. Ils doivent le vivre. Il faut que nous le leur enseignions.

J’espère que nous pourrons mettre fin à cette maladie et j’espère voir tous les enfants grandir dans un monde sans diabète.

Être connu comme étant un « Blue Circle Champion » est mon Emmy, mon Oscar, mon Grammy. Je sais ainsi que mon travail est reconnu et qu'il renforce la lutte contre le diabète. J’espère atteindre et dépasser tous les objectifs que je me suis fixés pour cette mission. J’espère qu’un jour, je verrai les personnes souffrant de diabète se rassembler, s'unir et utiliser chaque seconde de leur vie pour aider la FID à toucher les vies de tous ceux qui ont besoin qu'une autre personne les aide à se battre pour et avec elles. J’espère que nous pourrons mettre fin à cette maladie et j’espère voir tous les enfants grandir dans un monde sans diabète. Je prie. J’espère. Je travaille.