Message de Linda McGoldrick, directrice générale par intérim de la Fédération internationale du diabète

Je suis très honorée de ma nomination au poste de directrice générale par intérim de la Fédération internationale du diabète.

Le monde traverse actuellement une période marquée par de profonds changements et de nouvelles opportunités et je suis déterminée à faire entendre la voix non seulement des personnes atteintes de diabète, mais également des millions de personnes qui n'ont pas encore été diagnostiquées.

Je suis choquée lorsque j’apprends :

• qu'une personne atteinte de diabète sur deux ignore qu'elle est malade

• que 371 millions de personnes sont aujourd’hui atteintes du diabète et que ce nombre devrait passer à un demi-milliard au cours des 20 prochaines années.

Ma priorité au cours des prochains mois sera de sensibiliser davantage au diabète, une maladie extrêmement grave et mortelle.

• qu’une personne meurt du diabète toutes les 7 secondes

• qu’en Chine, on dénombre trois fois plus de personnes atteintes de diabète que de personnes infectées par le HIV dans le monde entier

• que le diabète coûte près de 500 milliards de dollars à la société, une charge insupportable et inacceptable à tous les égards.

C'est pourquoi la FID symbolise par un cercle bleu sa volonté de défendre les personnes atteintes de diabète dans le monde entier.

Je voudrais exprimer tout mon engagement et toute ma reconnaissance à nos partenaires, aux personnes atteintes de diabète, aux professionnels de la santé, à nos associations membres dans plus de 200 pays, ainsi qu'à toutes les parties prenantes dans le monde.

Ma priorité au cours des prochains mois sera de sensibiliser davantage au diabète, une maladie extrêmement grave et mortelle.

Je m'engage à contribuer à l'innovation et à développer de nouvelles initiatives qui aideront la médecine à obtenir de meilleurs résultats. Nous devons attirer l’attention et solliciter la collaboration de tous les secteurs de la société sans plus attendre.

Nous avons tous un rôle à jouer, et je me réjouis d’ores et déjà de travailler avec vous.