Compte-rendu des soignants concernant la fréquence de tests de la glycémie recommandée par les prestataires de soins et la fréquence réelle de ces tests chez les jeunes atteints de diabète de type 1‎


Des recommandations officielles fondées sur des données probantes laissent entendre que les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1 devraient surveiller leur glycémie de façon régulière et fréquente (quatre fois par jour ou plus). Mais dans quelle mesure est-ce possible tant sur le plan social que financier, en particulier dans les sociétés pauvres en ressources ou lorsque les familles doivent payer elles-mêmes la facture ? Cet article est reproduit tel que publié dans Diabetes Research and Clinical Practice (DRCP) (2012). La liste complète des auteurs, un résumé, les méthodes statistiques, les tableaux, les remerciements et les références sont disponibles via le code QR ou sur le site web de DRCP. Cet article s'appuie sur une étude multicentrique réalisée aux États-Unis. Des numéros ultérieurs de Diabetes Voice pourraient analyser ces questions de manière plus approfondie au sein d'environnements plus pauvres.