Pratique clinique

French

Allaitement et diabète: bienfaits et besoins spécifiques

L’allaitement présente de nombreux avantages pour les mères atteintes de diabète et leur bébé. Les mères qui allaitent ont besoin de moins d’insuline et bénéficient d’un meilleur contrôle glycémique ; les bébés nourris au sein sont quant à eux moins exposés au risque de développer le diabète. Alison Stuebe décrit ces bienfaits potentiels et souligne les besoins spécifiques des mères atteintes de diabète qui allaitent.

Le défi de l'adolescence : changements hormonaux et sensibilité à l'insuline

La puberté est une période de changements physiques, psychologiques et sociaux rapides et radicaux pendant laquelle, en termes physiologiques, un enfant devient un adulte capable de se reproduire. L’adolescence se réfère aussi bien aux caractéristiques de développement psychosocial de la puberté qu’aux changements physiques. Les adolescents atteints de diabète, qui doivent suivre un traitement médical complexe basé sur des soins autonomes tout au long de cette période de changement, se trouvent confrontés à une série de défis spécifiques importants.

La fin du cauchemar : la prévention de l'hypoglycémie nocturne chez l'enfant

Pour de nombreux jeunes atteints de diabète et leurs parents, l’hypoglycémie nocturne est sans doute la complication à court terme la plus angoissante. Un contrôle intensif du diabète est bénéfique pour toutes les personnes atteintes de la condition ; maintenir un bon contrôle glycémique pendant la nuit est essentiel pour réduire l’exposition de l’organisme à des taux élevés de glycémie. Toutefois, il accroît le risque d’une baisse dangereuse de la glycémie pendant le sommeil.

Vue d'ensemble de la prescription non médicale: passé, présent et futur

La tendance à recourir à la prescription non médicale n’a cessé de se préciser au cours des 20 dernières années. Certains professionnels de la santé spécialisés en diabète continuent cependant de mettre en doute ses bienfaits. Dans cet article, June James se penche sur les défis qui entourent la prescription non médicale et décrit la formation nécessaire pour formuler des prescriptions efficaces.

Le syndrome des ovaires polykystiques et les femmes atteintes de diabète

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est le trouble endocrinien le plus courant touchant les femmes en âge de procréer. Bien qu’il ait été décrit pour la première fois il y a près de 70 ans, il n’y a toujours pas de consensus universel sur sa définition. Eleni Kousta et Stephen Franks décrivent la prévalence, les symptômes et la cause du SOPK et se penchent sur ses implications à long terme pour la santé, les traitements disponibles et les traitements futurs possibles pour les femmes atteintes de ce syndrome.

Coûts élevés, faible sensibilisation et soins déficients - le pied diabétique au Nigeria

Le Nigeria, avec une population d’environ 128 millions de personnes, est le pays le plus peuplé d’Afrique. L’espérance de vie à la naissance est de 47 ans ; près de 60 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Alors que les structures et centres de soins sont inadéquats et souffrent d’un manque chronique de personnel sanitaire compétent, le diabète est en hausse. L’urbanisation incontrôlée est responsable des taux d’obésité et de l’augmentation associée des cas de diabète de type 2.

Les soins du diabète en consultation externe et en milieu hospitalier

La prise en charge du diabète est complexe par nature – d’où la nécessité de 19 sections de revue de données scientifiques et de recommandations de la Directive Globale. Rassembler toutes les recommandations en vue de garantir l’efficacité de la prestation des soins implique par conséquent une certaine organisation, comme nous l’expliquons dans cet article. Les personnes atteintes de diabète hospitalisées se trouvent dans une situation spécifique.

Education au diabète et prise en charge psychologique

Les personnes atteintes de diabète sont responsables de la majorité de leurs soins. La plupart des aspects de la vie quotidienne, et notamment des aspects aussi fondamentaux que l’alimentation et l’activité physique, sont affectés par le diabète. Certaines connaissances sont requises pour arriver à se soigner mais celles-ci ne sont pas toujours garantes de soins autonomes optimaux. L’éducation des patients s’impose donc comme une question thérapeutique complexe.

Style de vie et gestion nutritionnelle

Il est souvent dit que la gestion nutritionnelle est une pierre angulaire des soins du diabète. Plus récemment, l’activité physique a également été reconnue comme une intervention fondamentale et utile. Lorsque l’on réalise que toutes deux peuvent influencer de nombreux problèmes auxquels sont confrontées les personnes atteintes de diabète – notamment le surpoids, l’hyperglycémie, des taux élevés de lipides sanguins et l’hypertension artérielle – il n’est pas difficile de comprendre pourquoi ces questions peuvent être considérées comme fondamentales.

Utilisation des hypoglycémiants oraux et de l'insuline

Il est important de ne pas considérer le diabète comme étant ‘traité’. Et il est important de ne pas envisager la gestion du diabète uniquement en termes de réduction des taux de glycémie. D’autres aspects de la gestion du diabète sont suffisamment importants pour nécessiter des chapitres distincts tant dans la Directive Globale que dans ce Supplément.

Pages