Soins de santé

French

Le projet Carélie du Nord : 30 ans de prévention efficace des maladies chroniques

Après la deuxième Guerre Mondiale, les maladies chroniques, et les maladies cardiovasculaires en particulier, sont devenues un problème de santé publique majeur dans les pays industrialisés. Elles étaient alors considérées comme des maladies de la société d’abondance. La Finlande a été durement touchée : dans les années 60, elle affichait le taux de décès liés aux maladies coronariennes le plus élevé à l’échelle mondiale. Les décès étaient très nombreux chez les hommes d’âge moyen.

L'initiative CARMEN - la réponse de l'Amérique latine face au fardeau des maladies chroniques

Les maladies chroniques sont devenues la première cause de décès et d’invalidité précoces dans la plupart des pays du continent américain. Responsables de deux décès sur trois au sein de la population générale, les maladies chroniques ont provoqué près de la moitié des décès chez les moins de 70 ans en 2002. Les profondes inégalités socioéconomiques qui frappent l’Amérique latine ne font qu’alourdir la charge des maladies chroniques (y compris les décès précoces) chez les populations pauvres, condamnant nombre d’entre elles à la privation et à la maladie.

La plan d'action du Pakistan contres les maladies chroniques - un partenariat public-privé

Il y a une quinzaine d’années, les priorités en matière de santé publique dans les pays à faibles et moyens revenus se concentraient sur les maladies infectieuses et sur la santé des mères et de leurs enfants. Ensuite, les données publiées dans les principaux rapports et publications médicaux par divers organismes ont révélé que plus de la moitié de la charge des maladies dans les pays en développement était imputable aux maladies chroniques – notamment les maladies cardiaques, le diabète, les cancers et les affections pulmonaires chroniques.

Préparer les professionnels de la santé à relever le défi des maladies chroniques

Les maladies chroniques continuent à croître. Le nombre de personnes atteintes de maladies chroniques non transmissibles, notamment de diabète et de maladies cardiovasculaires, est en hausse partout. Globalement, les maladies chroniques sont responsables de 35 millions – soit un bon 60 % – des décès enregistrés en 2005. C’est deux fois plus que la somme des décès liés aux maladies infectieuses, à la mauvaise santé des mères et à la malnutrition.

Gérer les maladies chroniques en équipe - les nouveaux modèles de soins

Face au vieillissement de la population à l’échelle mondiale, l’impact des maladies chroniques affectera les systèmes de santé de deux manières : en plus de gonfler les coûts, elles imposeront des contraintes considérables aux prestataires de soins déjà sous pression. D’après certaines estimations, les budgets de la santé des pays les plus développés représenteront 20 % du produit national brut d’ici 2020.

Encourager l'alphabétisation et renforcer les compétences des personnes atteintes de diabète en Argentine

Près de 780 millions d’adultes dans le monde – dont la plupart vivent dans des pays en développement – sont cantonnés à l’isolement et à la pauvreté parce qu’ils ne savent pas lire ou écrire. Chez les personnes atteintes de diabète, un faible niveau d’alphabétisation complique sérieusement la gestion quotidienne de leur condition, voire empêche complètement une prise en charge efficace, entraînant souvent des conséquences tragiques.

Renforcer le sentiment d'efficacité personnelle pour une solution rentable - l'expérience indonésienne

Le diabète connaît une augmentation fulgurante dans la plupart des pays développés et dans de nombreux pays en développement. Les perceptions et les connaissances des personnes atteintes de diabète concernant leur condition, parallèlement à d’autres facteurs psychologiques, sont des indicateurs clés du succès de la gestion autonome du diabète. L’Indonésie, un pays de plus de 240 millions d’habitants, est confrontée à un large éventail de maladies – transmissibles et non transmissibles – qui pèsent lourd sur le secteur de la santé.

La Stratégie Alphabet : une approche des soins fondée sur des données probantes

Répondre aux besoins des personnes atteintes de diabète est une mission complexe et exigeante, tant pour les personnes atteintes de la condition que pour leurs prestataires de soins. En outre, le diabète coûte de plus en plus cher. Partout, les prestataires de soins du diabète s’efforcent d’améliorer la qualité et la rentabilité des soins. Dans cet article, John Morrissey et Vinod Patel nous

Le Steno Diabetes Center : de l'éducation à l'action

La naissance du Steno Diabetes Center remonte à 1932. Depuis lors, il joue un rôle majeur dans la lutte contre le diabète, notamment à travers les soins cliniques et ses nombreuses activités de recherche. Pendant les années 1980, le modèle paternaliste des soins se révèle inadéquat pour répondre aux besoins des personnes atteintes de diabète. L’accompagnement, l’apprentissage et l’éducation s’avèrent nécessaires.

Améliorer la qualité de l'éducation au diabète au Vietnam par une approche communautaire

Le développement économique récent au Vietnam, qui compte près de 90 millions d’habitants, s’est accompagné d’une hausse de la prévalence du diabète de type 2. Pourtant, la gestion du diabète est loin d’être optimale, principalement en raison du manque d’éducation spécifique pour les personnes atteintes de la condition. Les éducateurs spécialisés sont très peu nombreux et l’éducation au diabète est généralement prise en charge par des médecins qui n’ont pas le temps ou les

Pages