Soins de santé

French

Encourager les enfants à changer de style de vie - quelques stratégies utiles

Souvent, le surpoids et l’obésité chez l’enfant constituent un sérieux avertissement pour la santé future : si aucune mesure n’est prise, un enfant en

Pourquoi j'ai adopté une alimentation réduite en hydrates de carbone

Atteint de diabète depuis de nombreuses années, Ron Raab a constaté qu’en réduisant sa consommation d’hydrates de carbone, sa glycémie s’était améliorée. L’expérience insatisfaisante d’une alimentation riche en hydrates de carbone pour réguler sa glycémie l’a conduit à adopter une approche alternative. Dans cet article, l’auteur explique son choix d’un apport fortement réduit en hydrates de carbone comme élément clé de la gestion de son diabète.

Stratégies à petite échelle pour sensibiliser au diabète ceux qui en ont le plus besoin

Après seulement quelques heures passées dans une consultation externe de soins du diabète en Tanzanie, une observation s’impose : la plupart des personnes atteintes du diabète viennent non accompagnées. L’absence de moyens de transport abordables les oblige à se rendre seule à la consultation. Malheureusement, ce comportement favorise non seulement un manque de soutien de la part de la famille mais creuse également un fossé entre la famille et le prestataire de soins.

Lever les barrières aux soins chez les femmes âgées afro-américaines des zones rurales

Le diabète est un problème de santé majeur : 246 millions de personnes vivent avec la condition à l’échelle mondiale, sans compter les cas non diagnostiqués. La prévalence croissante du diabète de type 2 au niveau mondial est liée à l’augmentation constante de l’obésité. Aux états-Unis, où le diabète est la cinquième cause de décès, le nombre de personnes atteintes de la condition a triplé en trente ans. Ces chiffres devraient augmenter dans les prochaines années parallèlement au vieillissement de la population. Depuis plusieurs générations,

L'implication des pairs dans l'éducation à la gestion autonome du diabète

Le diabète se distingue de nombreuses autres conditions chroniques par la complexité de sa gestion au quotidien, tant la gestion médicale que la gestion autonome, qui doit être suivie par la personne atteinte de la condition pratiquement heure par heure. Pour y arriver, les personnes concernées doivent être formées à gérer leur condition de façon autonome. Kate Lorig aborde la complexité de l’éducation à la gestion autonome du diabète, explique la forme qu’elle prend actuellement et suggère une nouvelle méthodologie efficace.

Autonomisation, éducation et discipline : mise en oeuvre d'un programme de gestion autonome

à l’heure actuelle, peu de gens remettent en question le rôle central d’une personne atteinte de diabète au sein de l’équipe de soins. L’autonomisation du ‘patient’ va toutefois bien au-delà du concept d’auto-détermination. Le diabète n’est pas une condition simple, il interagit avec tout un éventail d’états

Enseignement et apprentissage du diabète : techniques et méthodes

L’éducation au diabète vise à optimiser le contrôle glycémique, à prévenir les complications chroniques et potentiellement mortelles et à optimiser la qualité de vie, tout en maintenant les coûts dans des limites acceptables. La recherche a montré qu’une éducation pertinente permet de réduire les taux d’amputation de

Besoin de tact, d'ouverture d'esprit et de franchise pour parler des complications

Aborder la question sensible des complications à long terme est difficile pour les personnes atteintes de diabète et pour les prestataires de soins qui les accompagnent. En conséquence, cet aspect de la gestion du diabète est souvent mal géré.

Les bienfaits de l'éducation au diabète : une meilleure santé grâce à une gestion autonome efficace

Le diabète est avant tout géré par les personnes atteintes de la condition. Pour que cette gestion soit efficace, les personnes atteintes de diabète doivent acquérir et développer un large éventail de connaissances et de compétences et intégrer à leur vie quotidienne des choix de style de vie qui facilitent et favorisent les soins autonomes.

Directive pour la gestion de la glycémie post-prandiale

Le diabète est l’une des principales causes de décès dans la plupart des pays développés. Dans de nombreux pays en développement ou récemment industrialisés, il a pris la forme d’une grave épidémie. Actuellement, on estime à 246 millions le nombre de personnes atteintes de diabète dans le monde. Le diabète mal contrôlé est associé à des complications invalidantes et

Pages