Diabète et société

French

L'athlète olympique Kris Freeman – au top de ses jeux malgré le diabète

Kris Freeman est sans doute le meilleur skieur de fond américain de sa génération. Membre clé de l'équipe américaine de ski, son engagement total à l'égard de sa spécialité est typique de l'élite sportive. Mais un autre trait le caractérise : avec trois Jeux olympiques d'hiver à son actif, il est le seul athlète d'endurance reconnu à avoir le diabète de type 1. Il se décrit d'ailleurs comme un porte-parole inconditionnel de la cause du diabète.

Les implications de la nouvelle étude chinoise sur la prévalence

Fin mars 2010, une enquête sur la prévalence du diabète a attiré l'attention des médias du monde entier. D'habitude, les enquêtes de ce type ne suscitent pas beaucoup d'intérêt en dehors de la sphère de l'épidémiologie, mais le nombre de Chinois qui auraient le diabète aujourd'hui était tellement élevé qu'il a pris le monde des médias par surprise. Les conclusions de l'enquête ont plusieurs implications importantes pour la Chine et au-delà.

Le diabète devient global à l'occasion du méga-congrès de la FID à Montréal

La 20e réunion du Congrès mondial du diabète s'est tenue à Montréal, Canada, en octobre dernier.


Les ONG et les ONGI peuvent-elles jouer un rôle dans la politique de santé publique

Au niveau mondial, l'une des caractéristiques de ce qui est aujourd'hui appelé la "gouvernance sanitaire mondiale" est l'extension du rôle d'acteur politique au-delà des gouvernements nationaux et des agences internationales pour inclure des partenariats privés-publics, des fondations privées, des ONG internationales et le secteu


Protéger la génération ‘mal bouffe' : nécessité d'une intervention internationale

Les mauvaises habitudes alimentaires constituent un facteur de risque majeur de diabète de type 2, mais comment faire pour aider les gens à manger sainement ?


La FID et le Rotary – unis pour lutter contre le diabète

La FID est une organisation qui regroupe des associations actives dans plus de 160 pays à travers le monde. La FID s'efforce de renforcer l'autonomie des associations locales tout en offrant des conseils et des avis, ainsi qu'un accès aux meilleures pratiques. Le Rotary International est une organisation similaire.


DIAMAP – établir une feuille de route pour l'avenir de la recherche sur le diabète

Peut-être serez-vous surpris d'apprendre qu'il n'existe, à l'heure actuelle, aucun plan ou cadre général pour la coordination ou le financement de la recherche sur le diabète en Europe - malgré les appels à une prise en charge urgente de la condition lancés par de nombreuses organisations de patients et de professionnels.


Quand l'apprenant devient l'enseignant ou quand l'espoir se transforme en action

De temps en temps, le généraliste et médecin en chef Alan Glaseroff interviewe des groupes de personnes atteintes de diabète devant un public composé d’autres personnes atteintes de la condition, de professionnels médicaux, d’éducateurs en diabète et d’équipes cliniques. Les membres de ces groupes sont des personnes qui, après avoir surmonté avec succès les obstacles qui les ont amenées à se battre contre leur condition, ont envie de partager leur histoire.


Prise en charge du diabète et gestion autonome : le point de vue d'un adolescent

Adam Elliot avait 12 ans lorsque son diabète de type 1 a été diagnostiqué, il y a trois ans de cela. Il poursuit actuellement ses études à Kanata dans l’Ontario au Canada. Dans cet article, il nous relate son expérience du diabète de type 1, il explique de quelle manière la gestion autonome a rendu sa vie avec cette condition supportable et en a fait une véritable aventure qui lui enseigne de nombreuses leçons de vie utiles.


L'art au-délà de la thérapie : lorsque patients et prestataires de soins partagent la scène

L’acte de soigner nécessite une connaissance approfondie de la biomédecine, une médecine fondée sur des preuves objectives. Soigner implique aussi de respecter une autre dimension fondamentale, celle de la relation soignant-soigné. Balint a étudié l’écart entre l’identité professionnelle des médecins et la réalité des patients : un océan de non-dits sépare leurs mondes respectifs. Une autre dimension est celle de l’éducation thérapeutique qui a comme objectif d’aider les personnes à devenir plus autonomes.


Pages