Enfants

French

Autonomiser les enfants atteints de diabète et leurs parents

Lorsque le diabète est diagnostiqué chez un enfant, la nouvelle est un choc pour tous les membres de la famille provoquant douleur et tristesse. Les enfants atteints de diabète et leurs parents se sentent souvent submergés par la quantité de connaissances à acquérir pour gérer efficacement la condition. Parents et enfants peuvent ressentir de la culpabilité : les parents pensent parfois qu'ils auraient pu prévenir le diabète de leur enfant ; les enfants peuvent percevoir la condition et son traitement comme une forme de punition. Dans cet article,

Un site web pour enfants qui offre une aide

Grâce à Internet et au World Wide Web, les familles qui ont un enfant atteint de diabète peuvent enfin s’unir. Je me suis rendu compte que le World Wide Web, par sa constante disponibilité et sa haute interactivité, était l’instrument idéal pour la création d’une communauté en ligne. Au mois de juillet 1995, j’ai créé ‘Children with Diabetes’, childrenwithdiabetes.com, le premier site web consacré aux familles qui ont des enfants atteints de diabète.

Le problème des familles à faible revenu aux Etats-Unis

Le problème sans cesse croissant du diabète aux Etats-Unis est un fait établi. Néanmoins, les familles touchées par le diabète restent souvent en plan. Bon nombre d'entre elles doivent puiser dans leur propre capital car dans de nombreux cas, même si l’assurance est disponible, l’insuline, les seringues, le matériel de contrôle glycémique et les services médicaux tels que les services de consultation externe, pourtant essentiels dans le domaine des soins de santé, ne sont pas couverts.

Parrainez un enfant et sauvez une vie humaine

Dans les pays en voie de développement, les familles d’enfants atteints de diabète connaissent une situation impossible. Dans ces régions, le coût total de la prise en charge d’un enfant ayant cette condition dépasse un revenu annuel moyen. Par conséquent, les enfants atteints de diabète meurent souvent très rapidement. Pour résoudre ce problème, la FID a entamé un programme de parrainage en vue de venir en aide aux enfants atteints de diabète dans ces pays. Le programme, Life for a Child (vie pour un enfant), fut lancé à l’occasion du 17e Congrès de la FID à

Les enfants parlent aux enfants

Le succès du programme Diabetic Counsellors in Training (CiT) (conseillers en formation dans le domaine du diabète) est déjà reconnu au niveau local, mais aussi international. Les Conseillers ont présenté leur programme à l'occasion du dernier Congrès pan africain organisé à Johannesburg et ensuite au 17e Congrès de la FID à Mexico City. A chaque reprise, leur présentation fut accueillie par une ovation. Mais quel est donc ce mouvement révolutionnaire et dynamique qui nous vient de l’Afrique du Sud ?

Une équipe médicale complète

La 'Fundación Diabetes Juvenil de Chile' (Fondation chilienne pour le Diabète juvénile), institution sans but lucratif, fut fondée en 1988 par un groupe de parents d'enfants atteints de diabète. L'institution a pour objectif principal de venir en aide à toutes les personnes qui utilisent de l'insuline en leur apprenant les techniques modernes, en observant le traitement et en incitant à l'autosurveillance. La Fondation vient épauler l'équipe médicale responsable du traitement des personnes

Les recommandations de l'ISPAD

Le diabète est l'une des maladies à progression lente les plus courantes chez l'enfant. Dans de nombreuses régions du globe, le diabète de type 1 chez les enfants augmente de 3 à 5% chaque année. De plus, le diabète de type 2 apparaît également chez des sujets de plus en plus jeunes. Ces enfants devront par conséquent assumer leur condition durant toute leur vie. En vue d'améliorer les soins et la qualité de vie de ces enfants, l'ISPAD a récemment publié des recommandations détaillées suite à un consensus.

Trouble de l'alimentation et autres vulnérabilités : s'agit-il seulement d'une phase ?

Le contrôle métabolique du diabète tend à fléchir durant l'adolescence et ce phénomène est plus prononcé chez les filles que chez les garçons. Il est plus difficile d'obtenir et de maintenir un très bon contrôle glycémique chez les adolescents que chez les adultes. Ceci laisse donc entendre que l'adolescence est une période de très grande vulnérabilité pour les jeunes filles atteintes de diabète de type 1. Durant cette période, le risque de développer des complications liées au diabète peut s'accentuer.

Les adolescentes ont la parole

Toutes les jeunes filles vous le diront, la vie d'une adolescente est jalonnée de défis qui lui sont propres. Si vous y ajoutez le diabète, vous obtiendrez un savoureux mélange d'émerveillement perplexe ponctué de moments de confusion ! Ces trois témoignages d'Afrique du Sud nous montrent que si le diabète au cours de l'adolescence peut être source d'angoisses, il vous rend en fin de compte plus fort.

Une voix

A l’âge de 16 ans, Lonnie apprit qu’elle était atteinte du diabète de type 1. En plus de sa condition, la sécurité sociale intervient pour de nombreux aspects de sa vie. Elle vit avec sa mère, son frère et sa soeur dans le quartier ouvrier d’une petite ville. Elle suit des cours dans une école spéciale. Les personnes qui s’occupent d’elle sont inquiètes et se demandent si elle parviendra un jour à prendre son diabète en main.

Pages