Complications > Maladie cardiovasculaire

French

Un effort multidisciplinaire pour améliorer la qualité des soins des maladies chroniques

Bien que les maladies chroniques soient la principale cause de mortalité et d'invalidité, elles sont loin d'occuper une place prépondérante sur l'agenda mondial de la santé.


L'influence du genre sur le diabète et les maladies cardiovasculaires - nécessité d'une meilleure compréhension

Le taux de diabète continue d’augmenter rapidement à travers le monde. Le taux de prévalence, qui est actuellement d’environ 5,1 %, devrait atteindre 6,3 % d’ici 2025 – soit 333 millions de personnes atteintes de la condition. Qui plus est, de nombreuses personnes ne sont pas conscientes de leur diabète ou de leur pré-diabète. Le nombre de personnes présentant une  tolérance abaissée au glucose devrait passer de 314 millions à 472 millions au cours des 15 prochaines années.


Résultats et implications des études ACCORD et ADVANCE

Deux études cliniques ont récemment examiné l’impact d’un contrôle glycémique strict sur les risques cardiovasculaires des personnes atteintes de diabète de type 2 : Action to Control cardiovascular Risk in Diabetes (ACCORD) et Action in Diabetes and Vascular Disease (ADVANCE).


Syndrome métabolique, diabète et maladies cardiovasculaires : un lien avéré

Le syndrome métabolique est en train de devenir un problème de santé publique au niveau mondial. Les personnes touchées sont exposées à un risque plus élevé de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un accident cérébrovasculaire – et d’en mourir – que les personnes non atteintes du syndrome. L’ensemble de facteurs qui le caractérise est étroitement lié à la progression du diabète de type 2, des maladies cardiovasculaires et d’autres maladies chroniques à l’échelle mondiale.

Le projet Carélie du Nord : 30 ans de prévention efficace des maladies chroniques

Après la deuxième Guerre Mondiale, les maladies chroniques, et les maladies cardiovasculaires en particulier, sont devenues un problème de santé publique majeur dans les pays industrialisés. Elles étaient alors considérées comme des maladies de la société d’abondance. La Finlande a été durement touchée : dans les années 60, elle affichait le taux de décès liés aux maladies coronariennes le plus élevé à l’échelle mondiale. Les décès étaient très nombreux chez les hommes d’âge moyen.

Besoin de tact, d'ouverture d'esprit et de franchise pour parler des complications

Aborder la question sensible des complications à long terme est difficile pour les personnes atteintes de diabète et pour les prestataires de soins qui les accompagnent. En conséquence, cet aspect de la gestion du diabète est souvent mal géré.

Risque cardiovasculaire, pression artérielle et néphropathie

Les personnes atteintes de diabète de type 2 sont très exposées aux troubles cardiaques, aux accidents cérébrovasculaires et aux problèmes de circulation au niveau des pieds. En fait, ces altérations cardiovasculaires constituent les principales causes de problèmes de santé et de décès chez les personnes atteintes de la condition. Une grande partie de ces troubles peuvent être évités, notamment en surveillant les taux de graisses et de sucres dans le sang, la tendance à la coagulation du sang et la pression artérielle.

Insensibilité à l'insuline et obésité : la cause sous-jacente

A la fin du 20ème siècle, l’obésité a pris la forme d’une épidémie. L’importance de l’obésité en tant que facteur de risque d’un certain nombre de conditions, dont le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, les calculs biliaires et certains cancers, est clairement documentée. Souvent associée à l’insensibilité à l’insuline, l’obésité est un facteur clé dans le développement du

Diabète, syndrome métabolique et épidémie de maladies cardiovasculaires

Au cours des 30 à 40 dernières années, le taux de décès liés aux maladies cardiovasculaires a progressivement diminué dans de nombreux pays. Dans les régions industrialisées, les améliorations au niveau de la détection et du traitement de l’hypertension et des taux élevés de cholestérol, de la réduction du tabagisme et du traitement moderne et efficace des urgences, notamment des crises cardiaques, ont contribué à réduire de façon constante le nombre de décès liés aux

Traiter le syndrome aujourd'hui et dans le futur

Nous pouvons tirer avantage du syndrome métabolique : il peut servir d’outil simple et efficace pour évaluer les risques pour la santé chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et chez celles qui n’en sont pas atteintes. Nous pouvons bénéficier de la disponibilité universelle des outils requis pour établir un diagnostic, sans coût supplémentaire. Etant donné les taux excessifs de décès et d’invalidités des personnes atteintes de diabète de type 2 et de ses conditions associées,

Pages