Autonomisation

French

Mobilisation autour des femmes et du diabète pour garantir le développement mondial

En trente ans, nombreux ont été les engagements pris au niveau international pour promouvoir l'égalité des genres et permettre aux femmes de s'assumer. La traduction dans les actes des engagements pris dans le cadre de la Convention sur l'élimination de toutes formes de discrimination à l'encontre des femmes, de la Plate-forme de Pékin et des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) a par contre été moins impressionnante.

Guide des programmes nationaux du diabète de la FID - une nouvelle approche pour de nouveaux besoins

Nous vivons actuellement des moments difficiles, mais également passionnants : la FID n'a jamais été aussi bien organisé et son influence sur la politique sanitaire mondiale au plus haut niveau n'a jamais été aussi grande. La résolution de l'ONU sur le diabète de 2006 et le rôle central joué par la FID dans la décision prise par l'Assemblée générale de l'ONU en mai de cette année d'organiser un sommet sur les maladies non transmissibles en septembre 2011 témoignent de l'efficacité de la FID sur la scène internationale.

Le grand réveil

Editorial du Président


L'importance de se connaître

Editorial du Rédacteur-en-chef


Les obstacles à la gestion autonome chez les personnes atteintes d'une maladie chronique

Les prestataires de soins du diabète connaissent bien le modèle de gestion autonome. Le diabète est en effet le domaine où le modèle de gestion autonome a été développé et appliqué le plus en profondeur. La combinaison des soins cliniques dispensés par des professionnels et des soins autonomes effectués par la personne apparaît comme la solution idéale. C’est un formidable objectif, de plus en plus commun, que beaucoup peuvent atteindre. Toutefois, divers obstacles systématiques à la gestion autonome subsistent.


Quand l'apprenant devient l'enseignant ou quand l'espoir se transforme en action

De temps en temps, le généraliste et médecin en chef Alan Glaseroff interviewe des groupes de personnes atteintes de diabète devant un public composé d’autres personnes atteintes de la condition, de professionnels médicaux, d’éducateurs en diabète et d’équipes cliniques. Les membres de ces groupes sont des personnes qui, après avoir surmonté avec succès les obstacles qui les ont amenées à se battre contre leur condition, ont envie de partager leur histoire.


Les défis de la gestion autonome du diabète dans les pays en développement

Les pays en développement sont confrontés à des ressources financières et humaines limitées malgré les besoins importants et les défis de santé multiples. Plus de 75 % des personnes atteintes de diabète dans le monde vivent dans des pays en développement. La progression du nombre de cas de diabète dans ces pays devrait être de l’ordre de 170 % entre 2000 et 2025.


Gestion autonome de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2

Bien que la surveillance directe du taux de glycémie en vue d’éventuels ajustements des doses d’insuline fasse désormais partie intégrante du programme de gestion autonome des personnes atteintes de diabète de type 1, l’importance de la surveillance de la glycémie n’est pas aussi claire dans le cas du diabète de type 2.


Directive de la FID sur l'auto-surveillance de la glycémie

En octobre 2008, le groupe de travail de la FID sur les directives cliniques, en association avec le groupe de travail international  sur l’auto-surveillance de la glycémie, a organisé un atelier à Amsterdam afin de se pencher sur l’utilisation de l’auto-surveillance de la glycémie par les personnes atteintes de diabète de type 2 non traitées à l’insuline. Les directives récemment publiées ont été développées sur la base des conclusions de cet atelier. Un résumé des conclusions et des recommandations est présenté dans cet article.


L'éducation et le soutien à la gestion autonome : la clé pour les soins du diabète

L’éducation au diabète peut être dispensée par le biais de diverses méthodes et dans différents contextes : un cours sur les hydrates de carbone et le contrôle glycémique ; un tête-à-tête avec un éducateur ou un diététicien ; une session de groupe au cours de laquelle un éducateur et des personnes atteintes de diabète endossent le rôle de ressources éducatives. Elle peut se dérouler en classe, dans un bureau ou sous un arbre, avec le soutien de photos et de posters produits par des professionnels ou de panneaux dessinés à la main.


Pages