Coûts de la santé

French

Amener les gouvernements à se pencher sur les chiffres du diabète

Plus de 5,2 milliards de livres par an, soit 9 % de l'intégralité du budget du National Health Service, sont consacrés au diabète et à ses complications au Royaume-Uni. Le diabète représente de toute évidence un problème de poids pour l'économie dans ce pays, comme partout ailleurs dans le monde. Malgré la place peu importante qu'occupe cette condition dans la liste des priorités du gouvernement, Diabetes UK, l'association britannique du diabète, est parvenue à constituer un groupe de pression puissant, dont l'influence ne cesse de croître dans la politique nationale.

Le pied diabétique : coûts, prévention et stratégie

De toutes les complications graves et onéreuses qui touchent les personnes

Agir avec des ressources limitées en Tanzanie

L'Association tanzanienne du Diabète, fondée en 1985, joue un rôle crucial dans l'approvisionnement en soins essentiels pour les personnes atteintes de diabète dans ce pays extrêmement pauvre. Au départ, cette initiative semblait quasi impossible en raison d'un manque de financement, mais grâce à une stratégie bien organisée et des objectifs clairs, l'action de l'Association s'est concrétisée.

Avis de recherche : des solutions rentables

Le défi quotidien auquel sont confrontés les personnes atteintes de diabète et les décideurs politiques lorsqu'ils doivent opter pour un traitement approprié, est tout aussi intimidant que les coûts associés à cette condition. Quels sont les bienfaits de ces différents types d'intervention et quel est leur prix ? La réponse à ces questions est fondamentale car elle devrait amener des solutions rentables tant pour l'individu que pour le pays tout entier.

La crise en Argentine menace les soins de santé - La réaction de la communauté du diabète

Selon les estimations, le diabète touche 3,3% de la population adulte en Argentine. Bon nombre de ces personnes ont besoin d'insuline pour vivre. Si ce produit n'est plus accessible, leur vie serait mise en danger. Pour certains, il s'agit même d'une question de quelques jours. La chute du système de remboursement et les spéculations ont entraîné des graves interruptions en l’approvisionnement en médicaments tels que l’insuline.

Nouveaux médicaments chers : quelle politique de santé ?

Dans le monde entier, les services de soins de santé doivent répondre aux demandes croissantes des populations vieillissantes confrontées à de graves problèmes de santé et au coût exorbitant des nouvelles thérapies. De nombreux médicaments et autres technologies de soins de santé coûtent bien plus cher que ceux auxquels ils succèdent. Par ailleurs, les améliorations qu'ils apportent au bien-être ne sont pas toujours proportionnelles à ce surcoût. Les individus, les compagnies d'assurances, les organisations de soins de santé et les services

Accès à l'insuline contrarié : des vies menacées

L'insuline est une substance essentielle pour la santé de nombreuses personnes atteintes de diabète. En effet, il n'y a pas beaucoup d'autres conditions où le remplacement d'une hormone que l'organisme ne produit plus marque si nettement la différence entre la vie et la mort. Néanmoins, un projet de collecte de données en Europe centrale et de l'Est a récemment démontré que l'accès à l'insuline était toujours problématique, quatre-vingt ans après la découverte de cette hormone.

Autogestion : un investissement considérable mais rentable

Le coût élevé du diabète peut être perçu comme le résultat de tous les traitements infructueux du passé. Comme l’illustre cet article, la prévention est bien moins onéreuse que le traitement des complications du diabète. Pour réduire davantage le coût du diabète, il faut élever le niveau des soins, surtout dans le domaine de l’autogestion. Pour y arriver, il faut donner plus de moyens aux personnes atteintes de diabète et, donc, investir davantage.

Approches rentables pour le traitement et la prévention du diabète

Le diabète est une des maladies les plus coûteuses, tant en termes humains qu'économiques. Pour réduire ce fardeau aujourd'hui et pour les générations futures, il en va de l'intérêt de chacun que des mesures rentables de prévention du diabète soient identifiées et mises en oeuvre. Le groupe de travail de la FID sur l'impact économique du diabète vient de terminer une étude sur les approches rentables pour le traitement et la prévention du diabète. Cette publication, qui vient à point, montre que l'investissement dans le traitement du diabète peut être

Le diabète : ses coûts indirects. Les coûts liés à la perte de productivité

Quand une personne souffre d'une maladie de courte ou de longue durée, on pense immédiatement aux difficultés auxquelles la personne doit faire face tant au niveau de la douleur physique que des sommes nécessaires à l'achat de médicaments et autres produits destinés à améliorer sa condition ou à maintenir la maladie sous contrôle. On peut également aller jusqu'à y ajouter les coûts financiers pris en

Pages