Organisations de la santé

French

Vers une plus grande sensibilisation

Editorial du Président

La FID et l'OMS mettent le diabète à l'agenda de la santé en Afrique

Bien que la véritable ampleur du problème en Afrique ne soit pas bien comprise, le diabète constitue une grave menace pour la santé publique dans tout le continent. En 2003, la Fédération Internationale du Diabète (FID) prévoyait que, d'ici 2010, la prévalence du diabète en Afrique augmenterait de près de 95 %. Ignorer le diabète pourrait conduire à l'effondrement des systèmes de soins de santé, fragiles en Afrique et déjà accablés par les maladies transmissibles comme la tuberculose, la malaria et le SIDA. Kaushik Ramaiya fait l'état des lieux des soins du diabète en

Diabetes Action Now : l'OMS et la FID collaborent pour augmenter la sensibilisation à travers le monde

La sensibilisation à la santé publique et à l'importance du diabète reste faible, même parmi les décideurs politiques. Le diabète est souvent perçu comme une condition sans conséquence pour les populations les plus démunies du globe. Dans les pays à bas et moyens revenus, l'impact du diabète est largement sous-évalué. Pourtant, le monde est confronté à une hausse spectaculaire de la prévalence du diabète, principalement dans ces pays. Cette situation aura un impact majeur sur la qualité de vie de centaines de

Le diabète et l'Organisation Mondiale de la Santé

L'objectif de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est d'atteindre le meilleur niveau de santé possible pour toutes les personnes à travers le monde. Depuis son quartier général à Genève et ses Bureaux régionaux, elle aide les gouvernements nationaux à atteindre cet objectif en établissant des normes et des standards

WDF et prise en charge du diabète en Tanzanie : une initiative exemplaire

La World Diabetes Foundation (WDF) se consacre à soutenir la prévention et la gestion du diabète dans les pays en voie de développement. Elle finance par conséquent des projets durables en matière d'éducation, de renforcement des

Protocole d'évaluation rapide pour l'accès à l'insuline

Plus de 80 ans après la découverte de l'insuline, l'accès à ce produit reste problématique pour de nombreuses personnes dans les pays en développement. En février 2001, à l'occasion d'une réunion entre la Fédération Internationale du Diabète (FID) et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un appel a été lancé pour la mise en place d'une organisation non gouvernementale chargée d'améliorer l'accès durable, abordable et ininterrompue d'insuline de qualité pour les personnes atteintes de diabète de type 1 dans les régions en difficulté.

Une position commune sur le pied diabétique : ISDF 2003

Un trop grand nombre des près de 200 millions de personnes atteintes de diabète dans le monde souffre de complications au niveau du pied liées au diabète. L'impact sur leur qualité de vie est important. La perte d'un pied ou d'une partie de jambe est la suite dévastatrice d'une des complications du diabète les plus

Mieux gérer le diabète en Afrique du Sud : exemple d'un modèle de financement par dotation

La République d'Afrique du Sud compte près de 43 millions d'habitants. Environ 80 % d'entre eux bénéficient de soins de santé financés par le gouvernement tandis que 20 % reçoivent des soins par le secteur privé, financés soit par le patient lui-même soit grâce à une assurance médicale. Les coûts de la gestion du diabète sont considérables, tant pour la personne atteinte de la condition que pour le prestataire de soins. Ces coûts sont liés à la gestion de la condition elle-même et au traitement de ses complications à court et à long terme.

Pages