Style de vie

French

Promouvoir une action globale sur les déterminants sociaux de la santé

A travers le monde, les personnes socialement défavorisées privées d’un accès adéquat aux ressources de santé sont en moins bonne santé et meurent plus jeunes que celles qui jouissent d’une position sociale plus privilégiée. Pourtant, alors que la plupart des problèmes de santé peuvent être attribués aux conditions de vie, les politiques de santé sont dominées par des solutions centrées sur la maladie qui négligent généralement l’environnement social. Donc, les inégalités s’accentuent et les résultats des interventions sur la santé sont loin d’être optimaux.

Traiter le syndrome aujourd'hui et dans le futur

Nous pouvons tirer avantage du syndrome métabolique : il peut servir d’outil simple et efficace pour évaluer les risques pour la santé chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et chez celles qui n’en sont pas atteintes. Nous pouvons bénéficier de la disponibilité universelle des outils requis pour établir un diagnostic, sans coût supplémentaire. Etant donné les taux excessifs de décès et d’invalidités des personnes atteintes de diabète de type 2 et de ses conditions associées,

L'obésité et le syndrome métabolique chez les jeunes

Alors que le nombre d’enfants atteints d’obésité ne cesse d’augmenter, les implications de cette condition pour la santé se font de plus en plus évidentes : une épidémie de diabète de type 2 sans précédent fait son apparition parmi les jeunes obèses et en surpoids. Au moment du diagnostic du diabète, des troubles cardiovasculaires sont parfois déjà présents, même chez de jeunes adultes.

La prévention du diabète au sein de la communauté mohawk

Le diabète de type 2 a atteint des proportions épidémiques chez les indigènes du Canada – environ 15 % de la population indigène âgée de plus de 15 ans. Au cours des années 1980, les prestataires de soins de l’hôpital local du territoire mohawk de Kahnawake près de Montréal, Québec, ont observé des taux élevés de diabète parmi les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires. A peu près au même moment, des taux élevés d’obésité ont été observés chez les enfants de l’école

Le syndrome métabolique : génétique, style de vie et origine ethnique

En quelques millions d’années, les gènes humains ont progressivement évolué pour nous permettre de survivre à de fréquentes périodes de famine. Nos gènes sont restés fondamentalement les mêmes, mais nous avons adopté des

Le prix du 'progrès' ? Le diabète chez les Australiens indigènes

Les Australiens indigènes ont une moins bonne santé que le reste de la population australienne ; l’espérance de vie des aborigènes est inférieure d’environ 20 ans à celle du reste de la population. Il est toutefois révélateur que, contrairement à de

L'éducation aux soins des pieds : un défi majeur

Alors que les amputations liées au diabète peuvent être évitées, la perte d’un membre ou d’une partie d’un membre reste une conséquence tragique du diabète pour trop de personnes dans le monde. Les taux élevés de ces amputations démontrent les carences existantes en termes de soins ; celles-ci génèrent des défis énormes pour ceux qui tentent d’accéder à une éducation et à des soins du pied de haute qualité. Dans cet article, Margaret McGill se concentre sur les

Défense de la santé : leçons à tirer des campagnes anti-tabac

Un chroniqueur d’un quotidien britannique s’est récemment plaint que «la vague anti-tabac semblait venir de nulle part. Pourquoi ne s’est-elle pas produite en 2000 ou en 1996 ou encore en 1986 ?» Il a reconnu être fumeur et s’est demandé pourquoi il était devenu un ‘paria social’.

Diététique du sevrage tabagique chez les personnes atteintes de diabète

Par rapport au reste de la population, les personnes atteintes de diabète sont plus exposées au risque de maladies cardiovasculaires, notamment l’infarctus et l’accident vasculaire cérébral. Ce risque est encore plus grand chez les personnes atteintes de diabète qui fument ; leurs prestataires de soins doivent leur recommander d’arrêter de fumer de toute urgence. Mais renoncer à cette habitude n’est pas aisé. Un sevrage réussi implique de surmonter un certain nombre

Des mesures de contrôle anti-tabac rentables

La consommation de tabac est le second facteur de risque de décès à l’échelle mondiale. On estime qu’actuellement 4,9 millions de personnes décèdent chaque année de maladies liées au tabac et, si les tendances actuelles se maintiennent, ce chiffre devrait doubler d’ici 20 ans. Alors que la recherche continue sur les effets du tabac sur la santé, la liste des conditions causées ou aggravées par le tabac s’allonge. Il est désormais scientifiquement prouvé que le tabagisme altère pratiquement tous les organes.

Pages