Prévention et dépistage

French

Detect-2 : détection précoce du diabète de type 2 et de l'IGT

Le diabète de type 2 a atteint le niveau de pandémie, les estimations du nombre total de personnes atteintes de diabète dépassant les 330 millions d'ici 2025. En général, au moins 50 % des personnes atteintes de diabète ne savent pas encore qu'elles sont atteintes de cette condition. Dans les pays en développement, la proportion de personnes atteintes de diabète non diagnostiquées est considérablement plus élevée. Au moment du diagnostic clinique, une personne sur deux atteinte de diabète a déjà développé une ou plusieurs complications micro- ou macrovasculaires.


De la recherche à la pratique

Editorial du Président

Améliorer la prévention et les soins du diabète en Algérie

A l’instar de nombreux autres pays en développement, l’Algérie est en pleine transition épidémiologique. L’émergence des maladies non transmissibles, notamment le diabète de type 2 associé à l’obésité, impose d’orienter la politique de santé vers la prévention et la gestion effective des conditions chroniques. L’Algérie est un pays très vaste, le deuxième plus grand d’Afrique  après le Soudan.


Créer des synergies pour améliorer la santé

Editorial du Président.

La charge des maladies chroniques à l'échelle mondiale : que faisons-nous ?

D’après les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2005, le VIH/SIDA, la tuberculose et la malaria ont provoqué quelque 4 millions de décès. La même année, les maladies chroniques non transmissibles tuaient près de 30 millions de personnes. Ces chiffres sont choquants mais ne traduisent pas les invalidités, la souffrance et les épreuves personnelles associées aux complications du diabète ou, dans un contexte économique plus large, les coûts énormes et la productivité perdue associés au diabète.

L'élaboration d'un cadre global pour combattre les maladies non transmissibles

Cardiopathie, accident cérébrovasculaire, diabète, cancer font désormais partie des conditions figurant parmi les principales causes de décès et d’invalidité à l’échelle mondiale. Leurs causes incluent tant des facteurs de risques modifiables liés au mode de vie, comme le tabagisme, une mauvaise alimentation, le manque d’exercice physique, que des facteurs de risque non modifiables, notamment l’âge et la génétique.

Le projet Carélie du Nord : 30 ans de prévention efficace des maladies chroniques

Après la deuxième Guerre Mondiale, les maladies chroniques, et les maladies cardiovasculaires en particulier, sont devenues un problème de santé publique majeur dans les pays industrialisés. Elles étaient alors considérées comme des maladies de la société d’abondance. La Finlande a été durement touchée : dans les années 60, elle affichait le taux de décès liés aux maladies coronariennes le plus élevé à l’échelle mondiale. Les décès étaient très nombreux chez les hommes d’âge moyen.

L'initiative CARMEN - la réponse de l'Amérique latine face au fardeau des maladies chroniques

Les maladies chroniques sont devenues la première cause de décès et d’invalidité précoces dans la plupart des pays du continent américain. Responsables de deux décès sur trois au sein de la population générale, les maladies chroniques ont provoqué près de la moitié des décès chez les moins de 70 ans en 2002. Les profondes inégalités socioéconomiques qui frappent l’Amérique latine ne font qu’alourdir la charge des maladies chroniques (y compris les décès précoces) chez les populations pauvres, condamnant nombre d’entre elles à la privation et à la maladie.

La plan d'action du Pakistan contres les maladies chroniques - un partenariat public-privé

Il y a une quinzaine d’années, les priorités en matière de santé publique dans les pays à faibles et moyens revenus se concentraient sur les maladies infectieuses et sur la santé des mères et de leurs enfants. Ensuite, les données publiées dans les principaux rapports et publications médicaux par divers organismes ont révélé que plus de la moitié de la charge des maladies dans les pays en développement était imputable aux maladies chroniques – notamment les maladies cardiaques, le diabète, les cancers et les affections pulmonaires chroniques.

La stratégie contre le diabète de la Région Afrique de l'OMS : appel à l'action

Le Bureau régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), préoccupé par l’incidence croissante du diabète dans cette région, a présenté une stratégie régionale contre le diabète adoptée par les ministres de la Santé à l’occasion de la 57ème session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique qui s’est tenue en août 2007 à Brazzaville, République du Congo. Cette stratégie analyse la situation du diabète de type 2 en Afrique et propose des méthodes de prévention et de contrôle de la condition.

Pages